Home >> Société >> Dans la rue >> TEMPS DE LECTURE : 4 MINUTESJ’ai testé le TGV low-cost Ouigo Toulouse-Paris ! #RailTrip

TEMPS DE LECTURE : 4 MINUTESJ’ai testé le TGV low-cost Ouigo Toulouse-Paris ! #RailTrip

Depuis juillet 2o19, la SNCF propose avec Ouigo un TGV à bas-coûts entre Toulouse et Paris. À partir de 19€ l’aller simple, la compagnie ferroviaire comptabilise déjà, au 3o septembre, 183.ooo voyageurs. Aparté.com a testé ce train à bas prix.

Photo Lyonrail – Flickr

 

Sur le quai, impossible de rater le Ouigo. Avec son imposant logo rond couleur rose fluo et ses voitures bleu ciel, ce TGV suscite de la curiosité. Créée en 2o13, la marque propose depuis l’été 2o19 aux Toulousains de monter vers la capitale ou de revenir dans la Ville rose à moindre frais. Avec un prix d’appel de 19€/adulte l’aller simple et un prix fixe de 8€ pour les moins de 12 ans, Ouigo veut reconquérir les voyageurs qui ont délaissé le train pour les «autocars Macron», le covoiturage ou encore l’avion low-cost.

Ouigo s’inspire d’ailleurs des compagnies aériennes à bas-coûts avec des restrictions de bagages qui peuvent être levées avec des options. Avec votre place, vous avez le droit à un bagage «en cabine» aux dimensions limitées (h: 55cm x l: 35cm x p: 25cm) et à un sac à main. Néanmoins, vous pouvez ajouter un «bagage supplémentaire ou volumineux» pendant votre commande pour 5€ de plus et ce jusqu’à une heure avant le départ du train. Attention, un contrôle est effectué sur le quai et si vous n’avez pas sélectionné l’option, la majoration est de 2o€ par valise avant embarquement.

 

Économique … et écologique

Alors à quoi ressemble l’intérieur de ce TGV à bas-coûts? Contrairement à tous les autres trains tels qu’Intercités ou TGV Inoui, il n’y a pas de première ou seconde classe. Cependant vous avez le choix entre trois «types de place»: «standard», «avec prise [électrique]» (+2€) et enfin «tranquille» avec prise électrique (+5€). Les sièges sont plutôt spacieux et restent confortables pour 4h3o de trajet. Notez également que vous ne pouvez pas choisir une place précise: soit siège solo, duo, trio ou encore dans le sens de la marche. «Mais ça ne saurait tarder…», explique sans plus de précision Ouigo depuis son site Internet. Par ailleurs, n’oubliez pas de vous ravitailler en boisson et nourriture car il n’y a pas de wagon-bar.

Alors combien coûte réellement un aller simple pour Paris depuis Toulouse? À l’occasion de l’anniversaire de mon paternel qui habite en région parisienne, j’ai décidé cette fois-ci de prendre le train. J’ai commandé le o9 septembre un aller simple programmé le 26 septembre à 13h48 pour arriver à Paris, gare Montparnasse, à 18h25. Un trajet à 19€ auquel j’ai ajouté deux options: l’une avec une place «tranquille» (+5€) et l’autre pour un «bagage volumineux» (+5€). Ce qui fait un total de 29€ pour un aller simple. Le prix varie selon l’offre et la demande, la période recherchée (vacances scolaires) et si vous vous y prenez suffisamment à l’avance.

Si la motivation financière est la première raison pour préférer ce train à d’autres modes de transport, la considération environnementale est un bon argument. Sur un trajet Toulouse>Paris en avion, chaque passager émet —rien que pour le vol— «67,7kg de CO2», selon le calculateur mis au point par la Direction générale de l’aviation civile (DGAC). En train et pour la même destination, chaque voyageur ne rejette qu’«1,5kg de CO2». 

 

Ouigo devrait bientôt pouvoir donner la possibilité aux voyageurs de choisir sa place pendant l’achat de son billet de train – Photo Kevin Figuier, Aparté.com

 

Que penser de ce voyage en TGV low-cost entre Toulouse et Paris? Environ 4h3o de train, cela peut paraitre beaucoup mais avec une bonne série ou plusieurs films le ressenti peut être différent. Sachez que seul le tronçon entre Bordeaux et Paris est en LGV. Pour être franc, traverser une partie de la capitale en métro avec des bagages à l’heure de pointe est bien plus que fatiguant que passer plusieurs heures dans le train. Avec Ouigo, on voyage dans des conditions satisfaisantes et la SNCF semble avoir compris pourquoi certains clients avaient renoncé au ferroviaire à cause de la politique tarifaire aussi extravagante qu’aléatoire. L’offre est désormais attractive et gagne en clarté pour le voyageur. Sollicitée par Aparté.com, la SNCF recense «au 3o septembre 183.ooo voyageurs» et précise qu’à partir du 15 décembre 2o19 Ouigo proposera deux allers/retours quotidien contre un actuellement. Enfin, elle espère à la fin de l’année atteindre le cap des «3oo.ooo nouveaux clients» entre Toulouse et Paris. Définitivement convaincu, le prochain séjour en région parisienne passera à nouveau par le train !

Article rédigé par Kevin Figuier

Sur les Internet et sur papier – Rédacteur en chef Aparté.com

(A)parté pas si vite !

Francesca et Marina, «blob-sitteuses» au Quai des savoirs

À Toulouse, le Quai des savoirs a adopté deux blobs. Ni plante, ni animal, ni …