TEMPS DE LECTURE : 2 MINUTESApothéose, la semaine de l’Etudiant finira en beauté le 21 octobre

Cet article a été publié il y a 3 ans. Il commence à dater mais n'est pas forcément obsolète.

Samedi 21 octobre… l’apothéose de la semaine de l’Etudiant. Aparté vous ouvrira les portes du musée des Abattoirs, avant de vous pousser à vous échouer au Cri de la Mouette. Cette soirée en deux-temps signe la grande rentrée du pôle événementiel de l’association. Comme l’entrée est à prix libre, vous n’avez aucune bonne raison de ne pas venir !

 

Conception graphique : Morgane Mathieu

 

Le Musée des Abattoirs est le temple toulousain de l’art contemporain. Sur les bords de la Garonne, côté Saint-Cyprien, il offre un cadre idéal pour se confronter à des œuvres singulières. Samedi 21 octobre, Aparté y pose ses valises pour une soirée atypique.

Dès 17 heures, profitez d’une visite commentée spécialement pensée pour les étudiants. Les deux expositions qui seront présentées sont très différentes l’une de l’autre. D’un côté, vous découvrirez des artistes colombiens qui créent pour expulser leurs traumatismes intérieurs causés par les dizaines d’années de conflits ouvert dans leur pays d’origine. De l’autre, l’impact des évolutions technologiques sur nos modes de vie sera mis en lumière.

Ensuite, cinq concerts s’enchaîneront. Désir d’enfant, Faaws, Cathedrale, We Will Woo et Petrole. La diversité des genres musicaux présentés vous permettront de trouver chaussure à votre pied.

 

/// En Aparté avec… Cathedrale ! 

/// En Aparté avec… le collectif Pétrole !

 

Quand la nuit sera tombée, les cocottes s’envoleront pour le Cri de la Mouette. Là-bas, de 23 heures au bout de la nuit, les dj sets se succéderont. Laress, Bassam et Idem Nevi vous feront danser jusqu’à oublier le contenu de votre verre.

Le véritable atout de cette soirée est qu’elle vous permettra de rattraper le retard accumulé sur vos bonnes résolutions de rentrée. Non, vous ne vous êtes toujours pas mis régulièrement au sport. Alors, houst, tous sur le dancefloor !

Participez à l’événement sur Facebook.

Cet article a été publié il y a 3 ans. Il commence à dater mais n'est pas forcément obsolète.

Article rédigé par Valentin Chomienne

Ex-rédacteur en chef en charge de la culture

(A)parté pas si vite !

[FILM] «Au loin s’en vont les nuages», d’Aki Kaurismäki

Au loin s’en vont les nuages : quelques mots qui pourraient sortir de la bouche d’un …