TEMPS DE LECTURE : 1 MINUTES10ème édition des Airs Solidaires : un anniversaire qui s’annonce éclectique !

Cet article a été publié il y a 5 ans. Il commence à dater mais n'est pas forcément obsolète.

Comment construire un avenir des deux mains ? Pour sa 10ème édition, les Airs Solidaires ne remettent pas les choses à demain et entendent bien apporter des solutions concrètes aux toulousains pour adopter des modes de vies éco-responsables. Et comme le festival commence la semaine prochaine, on vous aide à y voir plus clair !

 

Conception graphique © Marion Millier

 

Éclectique. Mêlant musique et sensibilisation, ce festival tente le grand écart consistant à promouvoir les conduites éco-citoyennes et à proposer des soirées aux prix abordables.

 

Étudiant. Porté par une quarantaine de bénévoles venant des différents établissements toulousains, ce festival fait par des étudiant.e.s est clairement à destination d’autres étudiant.e.s. En témoignent les journées de sensibilisation dans les différentes universités.

 

Alléchant. Entre les venues du vendéen de service [MC Circulaire], d’un des grands noms de la culture hip-hop [Masta Ace], ou encore de toulousains que l’on commence à bien connaître [Khalk, Fils de Plume, DJ Mamelle Bent], la proposition musicale est clairement au niveau d’un 10ème anniversaire.

 

Intelligent. Une soirée de ciné-débat dans la salle du Sénéchal, ainsi qu’une progression des débats de l’échelle locale à mondiale [« Construire ton quotidien », puis « Réfléchir notre ville » et enfin « Sou(v)rire au monde »] : toute l’ambition du projet se déploie.

 

On vous recommande chaudement d’aller fouiner dans le programme complet du festival et d’en tirer ce que vous voulez.

 

Cet article a été publié il y a 5 ans. Il commence à dater mais n'est pas forcément obsolète.

Article rédigé par Valentin Chomienne

Ex-rédacteur en chef en charge de la culture

(A)parté pas si vite !

« L’an 3 » du Metronum: La programmation anniversaire

Cet article a été publié il y a 5 ans. Il commence à dater mais …