TEMPS DE LECTURE : 3 MINUTESOn a testé pour vous… Gones invite !

Samedi 29 Octobre, Gones invitait Guts au Connexion pour une soirée endiablée. L’occasion pour nous d’en apprendre un petit peu plus sur ce nouveau concept de soirée qu’est « Gones invite » ! On vous raconte tout…

guts-et-gones
Guts et Gones remettent le son au Connexion – Photo par Louis Derigon

Une collaboration détonnante

Gones est un DJ français. Il a commencé sa carrière dans les années 80. En une trentaine d’année, il a partagé la scène avec de sacrés têtes d’affiches telles qu’IAM, Alliance Ethnik ou MOP. Sa production musicale est fortement inspirée par la soul et le funk. Tous les deux mois, il organise une « Boogie down », soirée dédiée à la black music et à la danse dans tous ses états. Il y a quelques années, on l’avait déjà rencontré.

Pour ne pas s’enfermer dans cet univers, Gones s’est lancé dans un nouveau projet. Tous les deux mois, il invitera un artiste qu’il aime et qui ne serait enfermé dans aucun cadre.

« Ne rien ranger dans des cases et garder les oreilles grandes ouvertes »

Ce projet est né de sa collaboration avec PRISME, un jeune collectif de programmation musicale dont les objectifs sont clairs : ne rien ranger dans des cases et garder les oreilles grandes ouvertes. Le PRISME, comme il le proclame, n’est contre rien, il aime.

interview-02b

Gones entouré par Pierre et Yann, membres de Prisme – Photo par Julie Perrot

Au delà des sentiers battus

Dans Toulouse que Gones qualifie de « ville française groovie par excellence », des lieux de concerts ferment. Et face à une standardisation des esthétiques musicales, cette collaboration fait la part belle à l’éclectisme. Yann, membre du PRISME, déclare que malgré un TOP 10 trusté par les vocoders, « si l’on prend la peine de gratter un peu, il y a quand même pleins de belles choses ».

« Toulouse est la ville groovie par excellence »

« Gones invite » apparaît alors comme un pari de la part de ces organisateurs. Un pari de programmer quelque chose sortant un petit peu des sentiers battus. Un pari de miser sur la musique d’aujourd’hui.

connexion-02

A-a-aaah à la queue leu leu… – Photo par Marc Vidal

Quand Gones invite Guts

La première édition avait lieu Samedi 29 Octobre au Connexion. L’artiste invité était de taille : il s’agissait de Guts. Cet autre DJ français a un sacré pedigree.

Lorsque nous les avons rencontré, les préventes étaient déjà toutes prises. La soirée s’annonçait comme une franche réussite. D’autant plus qu’à trois heures du matin, il ne sera que deux heures. Le changement d’horaire offrira aux toulousains un DJ Set d’environ 5 heures.

Lorsque nous arrivons sur place le soir même, le bar à l’entrée de la salle est bondé. Une file prend forme tout autour de la salle.

/// Retrouvez l’interview de Guts par ici !

Jusqu’à Minuit, Gones était aux platines. Une foule un petit peu timide commençait alors à se former en salle. C’est lorsque Guts l’a rejoint sur scène que celle-ci s’est transcendée.

La température monta d’un cran. Nous étions alors parti pour un marathon de déhanchés et d’ondulations. Le public fut conquis par l’énergie débordante émanant des deux DJs qui s’échangèrent la scène. Et entre de la samba et de la funk, un des deux osait lancer une mélodie de Gorillaz ou quelques punchlines de Raggasonic…

Le prochain rendez-vous est déjà donné. Le Vendredi 16 Décembre, Gones invitera Nickodemus  : l’un des piliers de la scène New-Yorkaise… On vous conseille chaudement d’y aller !

Une chose est sûre, de belles choses se profilent pour la nuit nocturne et artistique toulousaine.

Article rédigé par Valentin Chomienne

Rédacteur en chef culturel. Autodidacte de l'écriture, amateur sans bornes de musiques, aimant à bonnes ondes sociétales : avec le moins de préjugés possibles, l'objectif rêvé est de se battre pour l'ouverture des cœurs et des esprits.

(A)parté pas si vite !

En Aparté avec … El Gringo, (très) jeune dessinateur

Bientôt majeur, le Toulousain El Gringo publie sur son compte Instagram ses dessins axés sur …