TEMPS DE LECTURE : 3 MINUTESTout ce que vous voulez à la Nuit des Musées

Cet article a été publié il y a 6 ans. Il commence à dater mais n'est pas forcément obsolète.

Le samedi 21 mai aura lieu la Nuit Européenne des Musées. Aparté vous propose une vue d’ensemble de l’événement à Toulouse, mais surtout quelques arguments de choc (ou non) pour vous inciter à participer.

Affiche officielle de l'événement | Images du Ministère de la Culture et de la Communication

Affiche officielle de l’événement – Image du Ministère de la Culture et de la Communication

 

¤ Des conditions de visite uniques

Oubliez tout de suite la trilogie avec Ben Stiller, que vous ayez aimé ou non. Aucun squelette de tyrannosaure ne vous poursuivra dans les couloirs du Muséum. Vous n’aurez pas non plus à interagir avec une horde de mongoles déchaînée au Musée Georges Labit. Restons simples. Avouez plutôt qu’on n’a pas souvent l’occasion de se balader dans des décors somptueux en pleine nuit. En plus, toutes les entrées seront gratuites. La Nuit Européenne des Musées, c’est donc l’opportunité d’une agréable sortie en famille ou d’un premier rendez-vous amoureux à la fois original et pécuniairement avantageux.

¤ Il y en aura pour tous les goûts (ou presque)

Quels que soient vos centres d’intérêt, vous trouverez chaussure à votre pied. Le Musée Paul Dupuy vous offre l’opportunité de croquer des modèles vivants déguisés. Par ailleurs, le Muséum vous propose une visite dans le noir, lampe à la main, mais aussi côté jardins, « parmi les plantes et sous le ciel étoilé, pour les doux rêveurs ». Le très classique Musée des Augustins a lui décidé de s’associer avec le festival « Rose Béton », mettant à l’honneur les graffitis, mais aussi avec des artistes qui réaliseront des performances visuelles (light-painting) et plastiques. Au Musée Georges Labit (arts asiatiques), une nuit indienne composée de musiques, chants et danses accompagnera votre visite. Vous en voulez encore ? Les Abattoirs accueilleront une série de concert psyché-funk, post-punk et jazz-funk en plus de leurs visites guidées. Quant au Musée Saint-Raymond, il organisera une mise en lumière interactive de ses collections antiques. Des accompagnements sonores seront aussi ajoutés pour transporter les visiteurs. Enfin, les puristes locaux apprécieront l’interprétation de « La Toulousaine » par le groupe vocal « La Villanelle » dans le fascinant Musée du Vieux-Toulouse.

Le cloître du Musée des Augustins "by night" | Images Aparté

Le cloître du Musée des Augustins « by night » – Aparté

 

¤ L’occasion de découvrir des lieux insolites

Vous pensiez avoir fait le tour des musées de la ville rose ? Saviez-vous qu’il existait un Musée des Transports et de la Communication à Saint-Agne ? Peut-être. Saviez-vous qu’il existait aussi un Musée Postal des Anciens Ambulants près des Minimes ? Peut-être pas. Installé dans six wagons-poste historiques, il vous proposera notamment l’histoire de la Poste durant la guerre 14-18.

¤ La Nuit Européenne des Musées : un beau projet politique non clivant pour vous changer les idées

Pour la douzième année de suite, le Conseil de l’Europe accorde son patronage pour cet événement dont l’initiative revient au Ministère Français de la Culture et de la Communication. En tout, 39 pays signataires de la Convention Culturelle Européenne y participent pour le rayonnement culturel, l’éducation et la venue d’un public plus large qu’à l’accoutumée. Comme l’explique le site officiel de l’événement : « cette initiative permet ainsi à un large public de découvrir, dans les musées participants, des activités inédites et insolites le temps d’une nuit au Musée. La culture joue un rôle fondamental dans la compréhension de l’autre et le respect de la diversité ». Autrement dit, si vous en avez marre de vous arrachez la tête en famille ou avec vos amis à propos de la loi El Khomri, abordez de suite ce sujet qui fait automatiquement consensus.

L'exposition du Muséum de nuit | Images Muséum

L’exposition du Muséum de nuit – Images Muséum

 

Plus d’informations sur le site officiel par ici.

Cet article a été publié il y a 6 ans. Il commence à dater mais n'est pas forcément obsolète.

Article rédigé par Thibault Grimaldi

(A)parté pas si vite !

Museum de Toulouse : une expo consacrée aux «Magies et sorcelleries»

Cet article a été publié il y a 1 an. Il commence à dater mais …