TEMPS DE LECTURE : 2 MINUTESJ’ai testé pour vous : les ateliers cuisine de Gaïa

A mi-chemin entre « Top Chef » et « Un dîner presque parfait », les ateliers cuisine organisés par l’association écolo Gaïa de Sciences Po Toulouse vont ravir cordons-bleus ou simples amateurs de cuisine en manque de végétaux. Aparté, toujours dans les bons coups, a testé  un atelier de cuisine balinaise.

Dégustation du plat- Photo-Aparté.com

Dégustation du plat – Photo Eva Battut

 

Entourée des deux Renaud et de Myrtille, Capucine, étudiante à Sciences Po Toulouse et cuisinière vegan en herbe, nous a fait partager ses talents culinaires. Sous des airs exotiques, nous avons pu réaliser un plat typiquement balinais avec des produits ramenés tout droit de son dernier voyage sur l’île indonésienne.

Pour réaliser le riz sauce Satay accompagné de Sambal, il nous faut :

Pas de crainte à se faire, nous ne cuisinerons pas d’insectes ni de fleurs de rhododendron, aliments réservés aux spécimens d’Aparté.  Le riz sauce Satay, plat typiquement indonésien, est accompagné d’une sauce à l’arachide, du Tempeh et du Sambal, mixture de légumes épicés.

Préparez-vous bien ! A vos marques…, prêts…, partez !

Pour ce plat, il faut seulement se procurer :

  • du riz,
  • 20 grammes de Tempeh (que l’on peut trouver à la Biocoop, ou alors le remplacer par du tofu à faire revenir avec de l’ail dans une poêle)

=> Le Sambal : 

  • 50 grammes d’oignons, d’ail et d’échalottes émincés,
  • un gros chili rouge émincé,
  • 50 grammes de poireaux,
  • 50 grammes de tomates,
  • 10 grammes de cacahuètes,
  • une cuillère à café de sucre,
  • une cuillère à soupe de sauce Raja Rasta,
  • une cuillère à soupe de sauce de soja,
  • 4 cuillères à soupe d’huile,
  • du sel 

Faire cuire le riz dans une casserole et faire frire à la poêle le Tempeh. Pour le Sambal, faire cuire et mélanger les ingrédients ensemble.

=> Pour la sauce aux arachides (sauce Satay), mixer ensemble : 

  • un bol de cacahuètes sans sel,
  • 3 gousses d’ail,
  • 3 échalotes,
  • une cuillère à soupe de sucre ou de sirop d’érable,
  • une cuillère à soupe de sauce de soja,
  • sel,
  • huile,
  • eau,
  • vous pouvez aussi rajouter un peu de chili rouge (faire attention à bien détacher le grain)

Ne pas se fier aux apparences, c'est très bon. Photo-Aparté.com

 Ne pas se fier aux apparences, c’est très bon – Photo Eva Battut

 

Et pour l’ambiance, « je mettrai la note de … »

Partage et convivialité étaient bien au rendez-vous pour un repas Vegan balinais réussi, digne de Gaïa.

Nous n’avons même pas été malades !

D’autres ateliers cuisine seront organisés avant la fin de l’année pour chaque niveau (du niveau cuisson des pâtes à niveau avancé).

Gaïa vend chaque semaine des paniers de fruits et légumes Bio, vous pouvez aussi découvrir des recettes sur leur page Facebook. Se renseigner ici pour plus d’infos. 

Bonus de la rédac’ : 

Article rédigé par Éva Battut

Journaliste en herbe, je touche un peu à tout. Je m'intéresse plus particulièrement à la culture urbaine et aux sujets de société autour des migrations, du féminisme et des mouvements sociaux.

(A)parté pas si vite !

Déconfinement: masque obligatoire, barrage filtrant et gel désinfectant dans les transports à Toulouse

[Publication: 07/05/20. MàJ 15/05/20: avec les précisions du président de Tisséo-Collectivités sur la distribution de …