TEMPS DE LECTURE : 5 MINUTESClub du Dimanche #2 : Aparté et La Petite s’occupent de votre gueule de bois

Cet article a été publié il y a 7 ans. Il commence à dater mais n'est pas forcément obsolète.

Ce dimanche, la Dominicale de clôture du festival des Croisées Créatives fusionne exceptionnellement avec le Club du Dimanche, un événement qui vient de faire son apparition sur la scène toulousaine et qui se passe au Connexion Live. Les membres du club ont bien voulu nous rencontrer pour nous présenter les racines du projet.

IMG_3905
Robin de La Petite, Yann du Connexion et Bertrand de Champ’caine Records Crédit photo Maël Crespo ©

En point final du festival des Croisées Créatives Aparté prend ses quartiers dimanche au Connexion pour assumer, avec La Petite, la direction artistique de la deuxième édition du Club du Dimanche. On a rencontré Yann, le programmateur du Connexion, Robin de La Petite et Bertrand du label Champ’caine Records. Tous les trois participent à l’aventure. On a cherché à comprendre l’idée derrière le Club du Dimanche.

Dès le début de la discussion, l’aspect inter-associatif que prend ce nouvel événement apparaît primordial. « Ce projet on a commencé à le mûrir à la fin de l’année 2014. On a rencontré les différents acteurs et il se trouve que presque tout le monde était intéressé à l’idée de travailler sur ce nouveau format d’événement et sur un nouvel horaire » nous confie Yann. La volonté de créer un événement qui soit créateur de liens entre les acteurs de la scène musicale actuelle à Toulouse est le premier moteur du projet.

« Réunir les acteurs des musiques électroniques »

Robin de La Petite  prend le relais :  » Il y a beaucoup de structures de musiques électroniques sur Toulouse qui n’ont aucun lien entre elles. On trouvait intéressant de se rassembler et de faire un événement. La première valeur du projet c’est réunir les acteurs des musiques électroniques ensemble pour créer ce projet le dimanche. La deuxième valeur c’est mettre en avant des artistes de la scène locale mais aussi de la scène nationale comme Almeeva, un jeune artiste qui a signé sur Infiné et qui fait la tournée avec Rone ».

Ce que nous proposent les membres du club c’est une alternative aux longues journées de dimanche brumeuses en laissant aux acteurs des musiques actuelles un espace d’expression pour s’occuper avec douceur de nos oreilles. Au titre de partenaires le club compte Les Siestes Électroniques, Canal Auditif, le Festival des Jardins Synthétiques, Regarts Asso, ou encore Duvent Danslespoils. Le collectif Boussole avait participé à la première édition. Le Club Vodoo, autre structure toulousaine pourrait aussi se rajouter au projet. En gros on retrouve ce qui se fait de mieux dans la nébuleuse des musiques électroniques de Toulouse.

Yann renchéri débordant d’enthousiasme, « On voudrait que le message arrive jusqu’à Paris : à Toulouse ça se bouge, il y a beaucoup d’événements, beaucoup d’artistes ». Bertrand, responsable du label Champ’cain Records, en place depuis 2007, va dans le même sens que Yann et Robin : « Le fait de fédérer plusieurs associations et organismes on trouvait que c’était un leitmotiv intéressant, on trouvait qu’il y avait peu d’échange et là c’était l’occasion ! Le fait que ce soit une salle de concert qui le fasse c’est encore mieux, ça donne plus de force au projet et plus de visibilité aussi »

11049623_859838950752694_372363184574904571_n

L’envie de se retrouver était largement partagée par les acteurs du secteur. Et le créneau du dimanche s’est imposé naturellement, pour une fréquence mensuelle. « Les événements du dimanche se sont maintenant bien installés ; on peut citer la Concrete à Paris ou Le Sucre à Lyon, et les Dominicales d’Aparté à Toulouse. Il y a le public pour », argue Robin pour expliquer le choix du créneau. Sans compter que ce format permet de ne pas empiéter sur les différentes soirées organisées la semaine et le weekend. Yann préfère se montrer prévoyant sur l’atmosphère musicale de l’événement : « Sur le club du dimanche le Connexion est en configuration dimanche : On n’écoutera pas de drum and bass ici le dimanche. L’idée c’est plutôt soit de finir le week-end en douceur ou de proposer une alternative à ceux qui ne sont pas sortis en début de week-end, mais à la cool ».

Pour chaque édition un collectif sera à l’honneur. Le mois dernier, le collectif boussole s’était chargé de la direction artistique de l’événement. Et ce dimanche, comme vous l’avez compris, c’est La Petite et Aparté qui s’occupent de vous au Connexion !

Yann Robin et Bertrand ne nous cachent pas qu’ils attendent beaucoup de leur collaboration avec Aparté. Selon Robin, « le fait qu’Aparté vienne aussi avec nous ça va créer une nouvelle dynamique dans le Club du Dimanche. Le public sera éveillé à d’autres formes artistiques en plus des musiques électroniques »

Le Club du dimanche drivé par la Petite et Aparté c’est à partir de 17 heures au Connexion

Les deux associations se sont échinées à confectionner un programme qui éveillera vos sens en douceur. En plus d’Almeeva tête d’affiche et premier artiste programmé, Kledsy Jy de La Petite vous proposera son live mêlant saxophone et machines électroniques. Plusieurs artistes, perforateurs, danseurs, peintre, dessinateur, conteur vous feront entrer dans tout un panel d’univers différents. Vous aurez par exemple la chance de voir la performance de live painting d’Huttarayan que nous avons rencontré cette semaine.

// Lire aussi : L’urbain, cet être vivant… Rencontre avec l’artiste Uttarayan

La danse sera aussi au programme avec Louisa pour une démonstration de claquette et Hannah et ses danseurs se jetteront à l’eau avec une improvisation poétique dans un style contemporain. Une expo de dessin complétera la programmation ainsi qu’un conteur accompagné d’un harpiste. Si vous rêvez d’un dimanche poétique, éclectique et exigeant, La Petite et Aparté vous attendent au Connexion à partir de 17 heures

// INFOS 

Entrée : 5 euros
 // Entrée + Burger par le Gourmet Trotteur : 10 euros
17h – 23h
Le Connexion
8 rue Gabriel Péry 
31000 Toulouse
Métro Jean Jaurès

Cet article a été publié il y a 7 ans. Il commence à dater mais n'est pas forcément obsolète.

Article rédigé par Paul Thiry

(A)parté pas si vite !

[X-ARTS] Une escapade en jungle urbaine

Cet article a été publié il y a 5 ans. Il commence à dater mais …