TEMPS DE LECTURE : 4 MINUTES« H2O », l’orchestre vidéoludique qui jouait « Mario Bros & friends »

À Toulouse, l’orchestre d’harmonie « H2O » a fait du thème du jeu vidéo sa feuille de route musicale. Aparté a découvert cette formation en novembre, lorsque l’Université Paul Sabatier (UT3) a accueilli un de ses concerts d’harmonie. Ci-dessous, notre chronique, réalisée à l’époque, sur la prestation de ces amoureux du vidéoludisme.

3A5C9164
© Kevin Figuier / Aparté.com

Mi-novembre, la formation H20 a mis le feu à l’université Paul Sabatier avec ses reprises de mélodies de jeux vidéos. Au menu : Mario Bros, Tetris, Halo… L’orchestre d’harmonie H2O est formé de 60 musiciens professionnels, amateurs, confirmés, incluant des étudiants du Conservatoire de Toulouse.

Ces bénévoles se réunissent une fois par mois lors des répétitions et rodages des futurs spectacles. Derrière cette rencontre entre musique classique et monde du jeu vidéo, se cachent Benoît et Hugo. Ces deux professeurs de musique sont les metteurs en scène et maestros du projet. Ils ont approché l’ensemble d’harmonie H2O pour mettre sur pied le spectacle « Mario Bros & Friends » à Toulouse. En effet, cette production vidéoludique spéciale est adaptée à chaque orchestre d’harmonie avec qui ils travaillent partout en France.

Ci-dessous, plusieurs extraits vidéos et sonores de l’orchestre (que vous pouvez trouver au complet sur l’instagram de l’auteur de l’article).

 

Derrière une apparente formation classique (costumes noirs et cravates rouges), Hugo dirige la formation, ce soir-là, en jean, baskets et avec un t-shirt floqué du plombier Nintendo. À l’arrière, les mains invisibles de Benoît s’activaient pour diffuser des extraits vidéos, capturés par ses soins, et se chargeait du clavier.

 

Un plaisir de grands enfants

Alors qu’ils étaient étudiants au conservatoire, les deux compères ont imaginé le projet pour l’examen final validant leur diplôme de professeur de musique. Bercés par l’univers du jeu vidéo, ils imaginent les arrangements musicaux en s’appuyant sur les bandes sons cultes du genre.

Une expérience musicale avant tout

L’âme de gamer n’est pas une prérogative dans ce genre d’événement. Tous les thèmes joués n’étaient pas connus par la totalité de l’auditoire. Le plaisir était pourtant au rendez-vous. En cela réside la réussite de la prestation.

Au-delà de la réalisation d’un rêve d’enfant, Benoît et Hugo parviennent à démocratiser l’harmonie sur le territoire hexagonal. Casser les clichés, c’était le souhait premier de cette soirée. L’harmonie n’est pas réservée aux « élites ». Le public présent ce soir-là, majoritairement étudiant, l’aura compris.

 
3A5C9184
© Kevin Figuier / Aparté.com
L’orchestre proposait un champ étendu d’interprétation. Chronologiquement, H2O nous plongeait dans les années 1980 avec le cubique Tetris jusqu’au mythique Halo. Les cultissimes sagas de Nintendo fûrentt joué au même titre que la grande franchise de Square Enix : Final Fantasy. Ce soir-là, les spectateurs ont en eu pour tous les goûts, MMORPGs, retrogaming et nouvelle génération.
On regrette l’absence de surprise : à chaque interprétation, le titre de la prochaine était préalablement annoncé.
L’orchestre H2O dénote dans l’univers culturel, où le monde du jeu vidéo est peu représenté. Pour les adeptes du genre, il est dur de ne pas ressentir un léger pincement au cœur quand de grands événements vidéoludiques sont annulés. On pense au concert « Game Music is Alive » prévu au Trianon à Paris en juin 2013, et finalement annulé. Annoncé comme une date incontournable, de nombreux éditeurs et compositeurs de musique dans le domaine du jeu vidéo avaient prévu de participer.

Prendre goût aux orchestres harmoniques

(c) Guillaume Ghrenassia / Aparté.com
© Guillaume Ghrenassia / Aparté.com
À la suite d’une telle expérience, l’envie d’assister à d’autres concerts classiques nous a pris. L’orchestre H20 en a mis plein la vue et les oreilles. Des prestations pour seulement 8 à 10€, c’est une opportunité pour les petits portes-monnaies de nos mélomanes ou de nos curieux. Pour aller plus loin, suivez l’actualité d’H2O.

Article rédigé par Guillaume Ghrenassia

Auteur - blogueur - chroniqueur - sérievore, mélomane, gamer (Nintendo-addict), adorateur de houmous, mannequinat, luxe et foodporn.

(A)parté pas si vite !

Germaine Chaumel: une photographe à l’oeil humaniste

Le conseil départemental de la Haute-Garonne met à l’honneur, dans une double-exposition gratuite, le travail …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *