TEMPS DE LECTURE : 1 MINUTESLa Toulousaine Lydie Salvayre rafle le prix Goncourt

Cet article a été publié il y a 7 ans. Il commence à dater mais n'est pas forcément obsolète.

Probablement que l’on se rappellera de 2014 comme d’une année de grand cru décoratoire à Toulouse. Après le prix d’économie de la banque de Suède attribué à Jean Tirole en octobre, la Toulousaine Lydie Salvayre a raflé le prix Goncourt ce mercredi, fauchant le titre au grand favori en lice, David Foenkinos.

201409161753-full

© Chantal Longo

.

Elle récolte cette distinction pour son roman Pas pleurer (2014, Seuil), un roman habité par la présence de l’écrivain Bernanos, et qui narre, par la voix de la mère de l’auteure, l’insurrection libertaire en Espagne de 1936.

Elle a été choisie par les jurés par 5 voix contre 4.

Cet article a été publié il y a 7 ans. Il commence à dater mais n'est pas forcément obsolète.

Article rédigé par Paul Conge

Rédac' chef du webzine. Je promène mon objectif du côté des minorités, des dérives policières et des anars de tout poil.

(A)parté pas si vite !

[FILM] «Au loin s’en vont les nuages», d’Aki Kaurismäki

Au loin s’en vont les nuages : quelques mots qui pourraient sortir de la bouche d’un …