TEMPS DE LECTURE : 1 MINUTESLa brigade anti-criminalité et le club de strip-tease

Cet article a été publié il y a 8 ans. Il commence à dater mais n'est pas forcément obsolète.
1911682_10205442697202264_8278980038906423476_n
© Kevin Figuier/Aparté

La dispersion de la manifestation du 8 novembre, à Toulouse, aura au moins donné lieu à une situation cocasse. Après une course-poursuite près de la place Belfort, la brigade anti-criminalité (BAC) a fait une halte devant le Ô Lol, un club privé, connu pour ses spectacles de strip-tease et de lap dance (juste en face du sex shop « LynX vidéo », dont on vous parlait ici). « Comment perdre toute crédibilité en quelques secondes », s’amuse notre photojournaliste. Petit moment de détente entre deux toux rauques dues aux lacrymogènes.

Lire aussi : A Toulouse, manifestation interdite et souricière policière

Cet article a été publié il y a 8 ans. Il commence à dater mais n'est pas forcément obsolète.

Article rédigé par La rédaction Aparté.com

(A)parté pas si vite !

10ème édition des Airs Solidaires : un anniversaire qui s’annonce éclectique !

Cet article a été publié il y a 5 ans. Il commence à dater mais …