TEMPS DE LECTURE : 1 MINUTESToulouse, sexuelle!

Cet article a été publié il y a 9 ans. Il commence à dater mais n'est pas forcément obsolète.

L ’ i n é n a r r a b l e

Le sexe relève de l’intime. Alors le révéler, en images, est-ce un attentat à la pudeur?

Se montrer tout en se préservant de l’ostentatoire, tel est le défi de ces femmes qui se prostituent. Reconnaissables mais anonymes, la nuit drape les esprits d’envies. To have taken a fancy to somebody.

Inénarrable situation quand c’est la première fois qu’on entre dans un sex-shop. Odeur de poussières ou flagrance de produits aseptisant. Les yeux cherchent un repère dans cette caverne pornographique. Baignés dans un flot d’émotions alambiquées, vos yeux sont craintifs quand ils en rencontrent d’autres. Comme la soif de se faire peur, on n’espère pas tomber sur une personne que l’on connaît. DVD, objets sexuels, salles de projection collective. La mayonnaise vous monte au nez. A vous de décider.

 

 

Consultez la suite de notre enquête « Toulouse, ville rose », en cliquant par ici.

Cet article a été publié il y a 9 ans. Il commence à dater mais n'est pas forcément obsolète.

Article rédigé par Kevin Figuier

Sur les Internet et sur papier – Rédacteur en chef Aparté.com

(A)parté pas si vite !

Museum de Toulouse : une expo consacrée aux «Magies et sorcelleries»

Cet article a été publié il y a 1 an. Il commence à dater mais …