TEMPS DE LECTURE : 2 MINUTESMais où va le PAF?!

Qui n’a jamais lu avec un soupçon de curiosité malsaine la rubrique fait divers du quotidien du coin ? Ne niez pas, les faits divers passionnent et vous ne dérogez sûrement pas à la règle. Rassurez-vous, vous n’êtes pas les seuls à cultiver ce petit pêché. La télé s’est emparée du phénomène et c’est avec grand désarroi que j’ai pu constater la prolifération d’émissions de type reconstitution de fait divers sur nos écrans.

J’ai sûrement dû louper un épisode (expatriation oblige), mais il me semble que depuis peu ce type d’émissions pullule tels des mulots à l’antenne. Petit débriefing pour tout ceux qui auraient loupé ça (malchanceux que vous êtes…). Pour commencer, sachez que chaque chaîne y va de sa petite émission : Le jour où tout a basculé sur France 2, Si près de chez vous sur France 3, Face au doute sur M6, Au nom de la vérité sur NT1 et TF1 et j’en passe. D’ailleurs, c’est à croire qu’il y a une certaine entente entre les chaînes. C’est vrai, si vous vous y prenez correctement (armez-vous du dernier Télé Z), il y a de quoi se concocter une petite journée faits divers. Sachez que vous pouvez toujours entrecouper votre petit programme avec des variantes telles que Toute une Histoire ou encore Tellement Vrai, mais ne nous attardons pas sur ces deux poids lourds.

Le concept de ces émissions, toutes articulées de la même manière est très simple. Tout d’abord chacune d’elle est basée sur un fait divers (soit disant inspiré de faits réels) du genre « mon fils a été utilisé par une femme », « j’ai piégé mon ex » ou encore « mon associé a détruit ma vie ». Scénarisés, ces faits divers sont joués tel un reportage et l’on avance ainsi en compagnie des principaux protagonistes, qui, élément très important, prennent le temps de confier leur impressions à la caméra. Mention spéciale au jeu d’acteur qui m’aura gentiment fait sourire.

J’en ris mais si ces émissions sont là et se multiplient c’est bel et bien parce qu’elles sont regardées. Preuves à l’appui, Le jour où tout a basculé tourne autour de 12 à 13% de part d’audience*, ce qui n’est pas négligeable.

Triste réalité donc, mais l’intérêt pour les faits divers maladroitement reconstitués est là. A choisir, je préfère encore mieux regarder les Enquêtes Impossibles narrées par ce dinosaure qu’est Pierre Bellemare plutôt que regarder ces reconstitutions dignes d’une série B.

*(source Médiamétrie)

Article rédigé par Esma Mekraoui

(A)parté pas si vite !

Saison 2o2o-21: Aparté recrute !

Envie de rejoindre le pôle événementiel ou le webzine Aparté 😀  ?