TEMPS DE LECTURE : 3 MINUTESFILM / Le Prestige

 

Titre: Le Prestige 

Réalisateur: Christopher Nolan

Date de sortie: 15 novembre 2006

Pays: États-Unis, Royaume-Uni.

Le film en un tweet: « Prends-en de la graine @PatrickSébastien ! »

Commentaires : À l’image des trois commandements qu’un bon tour de magie demande, le film est construit sur cette même leçon. En effet, tout art cinématographique repose sur une fin réussie et Christopher Nolan, connu pour ses films torturés n’échappe pas à la règle, allant même au-delà. Peut-on parler de chef d’œuvre ? Pour ma part, c’est évident. Ce film est un véritable plongeon dans l’époque victorienne et chaque thème est maîtrisé jusqu’au bout. La magie omniprésente n’interfère pourtant pas avec le thriller qui se tisse au fur et à mesure que les personnages se haïssent. Bien évidemment, il ne faut pas s’attendre avec Christopher Nolan à passer un moment de détente. Vous ne cesserez pas de chercher à comprendre le prestige de ce film. S’entrelaçant sans fin, les flashbacks et les flashfowards occupent tout notre esprit qui s’acharne à remettre en place la chronologie la plus probable. C’est sûrement là où le film acquiert ses premiers détracteurs, car il faut avoir de l’esprit. Ce film est fatiguant par l’exercice qu’il nous demande et ainsi, beaucoup décideront d’abandonner. A tort.

Contexte: Adapté du roman de Christopher Priest, le film se déroule au début du siècle dernier, lorsque deux magiciens surdoués promis à un brillant avenir entre en guerre, d’abord amicale puis qui finit en véritable haine. Aux dépens de nombreuses vies, ils s’opposeront, se dépouilleront pour se détruire l’un et l’autre grâce à un art qu’ils maîtrisent parfaitement. Pour connaître son sujet au maximum, Christopher Nolan a d’ailleurs mené une étude approfondie sur la magie à l’époque tout comme son excellent trio d’acteur, Christian Bale, Hugh Jackman et Michael Caine, permettant au film d’être encore plus réaliste.

Séquence dispensable: Aucune.

Séquence indispensable: La scène finale !

Les acteurs qui auraient pu jouer : Sans hésiter, je changerais Scarlett Johansson qui est une des actrices les plus sur-estimées des 10 dernières années. À la place, on aurait pu voir Nicole Kidman, Kate Winslet, Diane Kruger, Uma Thurman voir même Kirsten Dunst. Pour les messieurs, il n’y a pas à titiller, ils sont parfaits !

Réplique à retenir: « Abracadabra » Alfred Borden.

Il faudrait conseiller ce film à : Guy Ritchie qui, malgré tous les moyens financiers qu’on lui accorde, est incapable de représenter l’époque Victorienne telle qu’elle devrait l’être. À Sylvain Mirouf et Kamel le Magicien en espérant que l’inspiration arrive.

Morale: On récolte ce que l’on sème.

Ce qu’en diront les autres : « Il n’existe pas un film de Nolan à jeter à la poubelle. Le Prestige étant d’ailleurs l’un des plus brillants ».

Suite logique : tenter le tout pour le tout en essayant de refaire ce vieux tour qu’on vous avez appris lorsque vous étiez enfant.

Pourcentages: 94%

Avis du conseil: Demande de transfert dans la section surdouée.

credit photo: zone.wallpaper.free.fr

Article rédigé par Magalie Laur

(A)parté pas si vite !

Germaine Chaumel: une photographe à l’oeil humaniste

Le conseil départemental de la Haute-Garonne met à l’honneur, dans une double-exposition gratuite, le travail …