TEMPS DE LECTURE : 1 MINUTESEn aparté avec… Alan le tattooer

Cet article a été publié il y a 10 ans. Il commence à dater mais n'est pas forcément obsolète.

Quand j’étais gosse, ma mère me disait toujours « il faut souffrir pour être belle« … Enfin, elle tentait surtout de noyer mes craintes, lorsque, telle une talibane ordinaire, elle avait décidé de m’emmener chez le coiffeur et que « ce serait cette coupe que j’aurais et pas une autre » (coupe bien évidement choisie dans les pages mode de Femme Actuelle). La souffrance psychologique était bien là… et je n’en étais pas plus belle.

Maintenant que j’ai coupé le cordon avec les dents et que je ne suis plus sous le joug de ses caprices matriarcaux, je décide quand JE veux de souffrir pour être belle. Et cette fois-ci, ma beauté (ou plutôt celle de mon avant bras), j’ai décidé de la confier à Alan, tatoueur émérite de la Green galerie. Ca fait « gzzz », mais n’aies pas peur, ça fait moins mal que ça en a l’air.

GREEN GALERIE 

4 rue du coq d’Inde
31000 Toulouse
contact.greengalerie@gmail.com

ouvert du Lundi au Samedi de 10h30 à 19h
Tél : 09.51.43.45.45

Cet article a été publié il y a 10 ans. Il commence à dater mais n'est pas forcément obsolète.

Article rédigé par Maboo

(A)parté pas si vite !

Qui nous protège de la police ?

[#7 La photo de la semaine]

Cet article a été publié il y a 1 an. Il commence à dater mais …