TEMPS DE LECTURE : 1 MINUTESSérie photographique / « J’irai dormir chez eux »

Juin 2011. Nous partions en Interrail d’Athènes à Prague avec un budget raisonnable. Certaines dépenses sont malheureusement incompressibles : le billet d’Interrail, les trois repas par jour… D’autres, comme le logement, peuvent être réduites à un strict minimum grâce à l’accueil chaleureux des résidents. Grèce, Turquie, (Bulgarie,) Serbie, Hongrie, Autriche, Hongrie : quelques semaines avant le départ, nous nous inscrivions sur le site Couchsurfing.org et lancions plusieurs bouteilles à la mer.

Le bilan : quatre pays où l’hébergement était assuré par de gentils couchhosters, deux pays où les auberges de jeunesse servaient d’élégants plans B, un pays où de la famille nous accueillait. En couchsurfing, rien ne se déroule cependant comme prévu : alors que notre hôte serbe alcoolique nous envoyait finalement chez l’un de ses amis au milieu de la nuit, le Tchèque nous indiquait l’avant-veille de notre arrivée qu’il ne pourrait finalement nous loger.

 

« J’irai dormir chez eux »

Athènes, Istanbul, Sofia, Belgrade, Budapest, Vienne, Prague : 7 lieux où l’on a surfé sur plein de canapés différents.

 




Crédits photographiques
Loïc Gramaglia – 2011 (c)

Article rédigé par Loïc G.

Étudiant en M2 Médias, Culture et Communication à Sciences Po Toulouse.

(A)parté pas si vite !

Aux Jardins Synthétiques : écrans, techno sombre, et le « demi-Dieu » Vatican Shadow

Cela fait maintenant 5 ans que le festival des Jardins Synthétiques investit le musée Saint Raymond …