TEMPS DE LECTURE : 2 MINUTESTintin et Milou

Hergé (c)

Tintin, Milou, Capitaine Haddock, Dupont et Dupond… L’équipe d’Aparté s’est retrouvée tout chose à l’idée de se replonger dans notre imaginaire enfantin. Finalement, on s’en est pas trop mal sortis. Si le film de Spielberg a animé le débat, chez nous il a réveillé notre esprit d’analyse. Du Tintin sur eBay au Tintin devant la justice jusqu’à Tintin à Toulouse, notre reporter belge préféré a fait couleur de l’encre dans nos colonnes hypertextes. Sapristi, mille milliards de mille sabord, nous vous souhaitons une très bonne lecture. 

 

Les pièces du dossier:

/// Tintin sort de sa bulle à Blagnac
Adapter la bande dessinée au théâtre, ce n’est pas une mince affaire. L’album Les Bijoux de la Castafiore a été transposé au théâtre par la célèbre troupe suisse Am Stram Gram. la pièce revient dix années après la première parution sur les planches de L’Odyssud de Blagnac. Entretien.

/// L’universalité de Tintin
Matthias Haghcheno porte une analyse sur la portée universelle du personnage de Tintin et trace la rétrospective d’un genre cinématographique nouveau qui avait séduit le réalisateur très reconnu Spielberg. D’Indiana Jones à Tintin, il n’y a qu’un pas ? Pas vraiment, plutôt quelques bulles.

/// Tintin et la justice
Jordan Meynard revient sur la polémique de grande envergure suite à la publication de l’album Tintin au Congo. Sur fond de période néo-colonialiste, de soupçons de racisme et de malentendus, le débat qui a entraîné Hergé devant la justice n’est toujours pas clos. Synthèse et éclaircissements.

/// FILM / Tintin et le secret de la licorne
Maximilien Marçais-Husson a vu le film au cinéma et il nous livre ses impressions par une fiche technique critique. 

/// PODIUM / Les meilleurs souvenirs de Tintin
Loic Gramaglia garde de jolis souvenirs avec Tintin. Mais à l’heure où les cassettes sont reléguées au rang de cale pour canapé, les goodies ont fait peau neuve. Podium des meilleurs objets et articles disponibles sur eBay.

/// Trésors en stock+ bonus : série photographique de Fiona Torre
Jordan Meynard s’est rendu au magasin toulousain dédié à Tintin. Son propriétaire, Louis Lozevis, a bien voulu passer en revue les articles qui peuplent rayons et étagères. La rédaction se dégage de toute responsabilité en cas de symptômes d’achat compulsif.

 

Article rédigé par La rédaction Aparté.com

(A)parté pas si vite !

Festival ManifestO : la photographie internationale émergente s’expose à Toulouse

Avis aux amoureux de la photographie ! Pour sa 15eme édition, le festival ManifestO vous donne …