TEMPS DE LECTURE : 2 MINUTESL’autre fois… J’ai servi une bière à Banksy

Comme toute anecdote, la mienne commencera de nulle part.

Grosse handicapée du système scolaire, j’ai décidé d’arrêter mes études pour me plonger une sorte de liberté post-révolutionnaire. Ouais, c’était raté, mes journées se ressemblaient, et puis, impossible de trouver un job. Galères sur galères. Dans mon élan, je suis allée proposer mon aide à la Galerie de la Halle aux Poissons (fermée pour l’heure, RIP). Benoit, l’un des grands chefs, accepte mon aide et me propose de venir leur filer un coup de main à l’occasion des vernissages. Ravie !

Fin de la saison. Dernier vernissage de la galerie GHP avec le super collectif DMV. La galerie grouillait d’individus et ma tenue était complètement noyée dans le Punch de la mère de Dran (artiste toulousain, NDLR). J’étais le robot de la boisson. Je devais servir verres sur verres, tout ça entre deux trois blagues.  J’étais automatisée à servir des verres à la seconde. J’en offre trois verres et je ne fais plus attention à rien. Tellement rien que je n’ai pas relevé ce que disait le mec qui s’occupait de la librairie à côté de mon stand. « Dieu est là ».

Après cette petite aventure, je décide de quitter Toulouse pour Brighton (UK). Les gays, les italiens, le Pier, la plage de galets, les fish and chips, le pavillon, la bataille entre les Rockers et les Mods et la fameuse oeuvre de Banksy (les deux flics qui s’embrassent, ndlr), vous voyez le tableau. Brighton était effectivement célèbre pour cette oeuvre de Banksy. Chaque jour que je passais devant, j’espérais décrocher un job.

Un jour, j’ironisais et je me suis décidée à  me prendre en photo avec ma pochette. Il y avait écrit  « yea, i need a job », en pensant haut et fort que, l’anonyme Banksy a lui bien réussi de la sorte. Alors pourquoi pas moi.

Après ce long périple anglais, je suis rentrée à Toulouse

Depuis, la galerie GHP a fermé, Toulouse n’a pas chanté. Je retourne à ma petite routine.

Puis, un jour, je croise un de mes amis qui bossait au bar a la galerie GHP avec moi. On discute, on se raconte notre été. Dans la conversation,  je lui glisse que j’ai vu une des oeuvres de Banksy a Brighton.

« Ah ! Mais au fait, tu te rappelles quand le libraire a dit « Dieu est là ! »… Bah, t’as servi Banksy ».

Article rédigé par La rédaction Aparté.com

(A)parté pas si vite !

« La vraie vie des Toulousains » : un buzz WTF ?!

Avec 240 000 vues en dix jours, la vidéo « La vraie vie des Toulousains » fait …