TEMPS DE LECTURE : 1 MINUTESDECOUVERTE / Emily Breeze

Cet article a été publié il y a 11 ans. Il commence à dater mais n'est pas forcément obsolète.

Jeremy Beadle

J’ai découvert par hasard Emily Breeze, une artiste malheureusement pas assez connue que l’on ne peut écouter sur Internet qu’à partir de son myspace personnel. J’avoue avoir eu un réel coup de foudre pour sa chanson « Who loves you baby » qui vous tiraille entre airs mélancoliques et passionnels. « Tirailler » dans le sens positif du terme, c’est-à-dire qu’en écoutant cette chanson avec une bonne qualité audio et assez fort pour vous fondre dans la musique, vous ressentez totalement les effets de l’ascenseur passionnel qui peut aussi bien vous tirer vers le bas, vers une nonchalance typique du vague à l’âme amoureux, que vous mener à des étages infiniment élevés dès que la musique s’emporte, là où le besoin de croire en l’autre se fait puissant et insatiable: « and I want you, I said I want you ».  C’est frais,  original, la voix de la chanteuse est sensuelle et belle, glisse en vous comme un nuage que vous ne demandiez qu’à aspirer : à avoir dans vos oreilles mes agneaux !

MYSPACE

Cet article a été publié il y a 11 ans. Il commence à dater mais n'est pas forcément obsolète.

Article rédigé par La rédaction Aparté.com

(A)parté pas si vite !

[FILM] «Au loin s’en vont les nuages», d’Aki Kaurismäki

Cet article a été publié il y a 1 an. Il commence à dater mais …