Accueil >> Société >> Dans la rue

Dans la rue

Notre bibliobus des temps modernes, itinérant, en safari à l’assaut des Internets et des médias historiques.

Les jeunes avec Macron

Cette fois-ci, Aparté.com est allé à la rencontre d’un jeune militant d’En Marche ! Léo est un primo-engagé comme 70% des adhérents du mouvement d’Emmanuel Macron. Un jeune militant qui se positionne comme «ni de gauche ni de droite» sur l’échiquier politique.

Lire »

Les jeunes avec Marine Le Pen

À 22 ans, Lucas est partisan du Front National (FN) depuis plusieurs années. Aujourd’hui, il se consacre à ses études, mais revendique son vote extrême droite. Maxime, quant à lui, a 20 ans et son vote FN est un cheminement traditionnel et familial. Rencontre.

Lire »

Les jeunes derrière Mélenchon

Simon, 24 ans, est secrétaire départemental du Parti de Gauche. Antoine, lui a 19 ans, il planifie et coordonne les groupes étudiants. Ils sont tous les deux membres du Parti de Gauche et militants de la France Insoumise (FI).  Ils nous expliquent le pourquoi et le comment du militantisme version …

Lire »

[PORTFOLIO] Aux Restos du cœur, ces héros Toulousains.

L’association des Restos du Cœur de la Haute-Garonne organise depuis 1993, des distributions de repas chauds dans les rues de Toulouse. Aujourd’hui, trente-deux ans après leur création par Coluche, les Relais du Cœur comptent près de 1 400 bénévoles sur le département. Photoreportage sur ces discrets héros aux grands cœurs.   Distribution …

Lire »

[PORTFOLIO] Manuel Valls à Tournefeuille

Manuel Valls était en meeting samedi soir à Tournefeuille.  Il s’est revendiqué l’homme fort de la Primaire de gauche et le candidat solide à la Présidentielle. 600 personnes, majoritairement des sympathisants PS, étaient rassemblés pour écouter l’ancien chef du gouvernement. Aparté.com revient sur la soirée en quelques images. Manuel Valls à son …

Lire »

RETSER31 : ces étudiants qui viennent en aide aux réfugiés

Le Réseau des Étudiants Toulousains en Soutien aux Exilés et Réfugiés (RETSER31) accompagne depuis septembre les migrants accueillis dans la ville. Loin des clichés de l’assistanat, les étudiants mobilisés veulent créer de véritables relations d’amitié et d’échanges avec les déplacés de Calais.   Photo souvenir sur les plages de Calais …

Lire »