Home >> Culture >> A découvrir >> TEMPS DE LECTURE : 2 MINUTESSoirée italienne au ballet du Capitole

TEMPS DE LECTURE : 2 MINUTESSoirée italienne au ballet du Capitole

Si vous n’avez jamais vu de ballet, «Aparté.com» vous recommande Les Liaisons dangereuses et Cantata par le théâtre du Capitole de Toulouse. Deux ballets aux styles radicalement différents mais qui permettent de faire connaissance avec cet art multiséculaire.

Les Liaisons dangereuses – Photo Kevin Figuier, Aparté.com

 

Dans la salle de maquillage, l’ambiance est sérieuse. Trente minutes avant la représentation, on applique la perruque et les dernières touches sur le visage. Ici, les 35 danseuses et danseurs qui composent le ballet du théâtre du Capitole de Toulouse viennent de pratiquement de tous les continents. Jusqu’au 28 janvier 2018, dans la Halle aux grains, le théâtre du Capitole propose une adaptation des Liaisons dangereuses de Pierre Choderlos de Laclos et Cantata une création du Ballet Gulbenkian. Deux ballets chorégraphiés par deux italiens, respectivement, Davide Bombana et Mauro Bigonzetti.

Œuvre majeure de la littérature française du XVIIIe siècle, la version des Liaisons dangereuses de Davide Bombana garde l’ossature néoclassique tout en y intégrant des mouvements contemporains rapides et précis. Grâce aux costumes, au décor dépouillé mais efficace, la création du chorégraphe italien répond aux exigences de ce qu’on attend d’un ballet classique. «Une pièce difficile» à adapter mais «créée en quatre semaines», se souvient le danseur étoile. Dans un registre radicalement différent des Liaisons dangereuses, Cantata est une grosse claque salvatrice et joyeuse qui transporte les spectateurs dans un village du Sud de l’Italie. Dans une ambiance populaire, ce beau ballet acrobatique où parfois s’entremêlent quelques élans de capoeira est une véritable ode à la vie et à l’amour. Sur les planches, trois chanteuses-instrumentistes accompagnent ces joviaux habitants qu’on aurait presque envie de rejoindre. En bref, un génial ballet !

Les Liaison dangereuses – David Bombana — Cantata – Mauro Bigonzetti. Par le ballet du théâtre du Capitole, jusqu’au 28 janvier 2018, à la Halle aux grains.

Photos Kevin Figuier, Aparté.com

Article rédigé par Kevin Figuier

Sur les Internet et sur papier.

(A)parté pas si vite !

En Aparté avec … Turbo niglo

Pour la sortie de Cinéma forain, leur premier album en duo, le groupe toulousain propose …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *