Home >> À la une >> En Aparté avec >> TEMPS DE LECTURE : 2 MINUTESParanoïd, du bon son pop-rock toulousain

TEMPS DE LECTURE : 2 MINUTESParanoïd, du bon son pop-rock toulousain

Paranoïd, jeune groupe pop-rock toulousain, lance son premier EP physique. Rencontre avec les quatre membres à l’avenir prometteur !

 

Le 14 octobre 2017, le groupe sera en show case au Gilbert-Joseph du centre ville de Toulouse. – Photo Kevin Figuier, Aparté.com

 

Avec Paranoïd, on a l’impression de ré-ouvrir une vieille boite à souvenir musicale. Influencé par des artistes comme Oasis, les Beatles, Radiohead, Coldplay ou encore Kings of the Leon, les quatre musiciens surfent sur des mélodies des années 1990 à aujourd’hui. Non par nostalgie mais par goût. Par ailleurs, Paranoïd se définit comme un groupe « pop-rock avec une teinte d’électro ».

Au chant et à la guitare, P. A., 24 ans, achève sa « dernière année de conservatoire ». Pour ce premier EP, tout est allé très vite. Le carcassonnais a commencé « fin 2015 » les compositions voix/guitare et en mai 2016 après seulement quelques répétions tout était enregistré. Le jeune homme s’est entouré de Pap’s Luciani, 27 ans, (batterie) et issu d’une famille de musiciens. À cela, Tim, 21 ans, camarade du conservatoire, est le deuxième guitariste. Et pour parachever la composition du groupe, le bassiste Martin, 31 ans, est lui aussi originaire de Carcassonne.

Ce premier EP physique est sortie le 22 juillet 2017 mais d’ores et déjà un second est en préparation. Fin octobre 2017, ils enregistreront au Studio de l’imprimerie l’EP Dark/Light. Dans cette perspective, le groupe va lancer une campagne de financement participatif pour l’« aider à enregistrer, mixer, masteriser et le presser ». Le chanteur P.A. promet que dans cette nouvelle création nous découvrirons « un vrai concept autour de [leur] musique et de son visuel ». En plus d’un « EP pressé », les quatre artistes se sont accordé « avec le budget d’un groupe qui débute » la réalisation d’un premier clip. Une façon de lancer un « pavé dans la mare de l’Internet » et d’avoir de la visibilité localement.

À Toulouse justement, les quatre musiciens ont pu jouer dans plusieurs bars culturels, le Ravelin, Ôbohème, … Et outre un show case à Gilbert Joseph le 14 octobre 2017, ils seront sur la scène du Rex, à Toulouse, le 9 novembre en première partie de Line. Sur la scène locale, Paranoïd mérite toute notre attention et qui sait sera peut-être la future succes story musicale toulousaine.

 

Le groupe est sur Facebook ou encore YouTube.

Article rédigé par Kevin Figuier

Sur les Internet et sur papier.

(A)parté pas si vite !

En Aparté avec… Juliette Chenais de Busscher : «Les femmes s’octroient le droit d’être provocantes ?»

Au sein de la Compète Officielle du FIFRIGROT, un film détonne. Réalisé à l’aide de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *