Home >> Culture >> A découvrir >> TEMPS DE LECTURE : 38 MINUTESDe l’Atlantique à la Méditerranée, le génial canal des 2 Mers à vélo !

TEMPS DE LECTURE : 38 MINUTESDe l’Atlantique à la Méditerranée, le génial canal des 2 Mers à vélo !

EN SELLE, MARCEL ! — Quel est le point commun entre la mer Méditerranée et l’océan Atlantique ? Le canal des 2 Mers. Féru de vélo et toujours enthousiaste de découvrir nos territoires, «Aparté.com» est parti à la découverte du canal latéral à la Garonne, du canal du Midi et des sites incontournables. De Royan à Sète, c’est une traversée inoubliable de plus de 600 kilomètres.

Dans le département de la Gironde, on fait du vélo entouré de vignobles bordelais – Photo Kevin Figuier, Aparté.com

 

Le canal des 2 mers à vélo, c’est une immersion dans l’un des plus grands et beaux jardins publics de France. Ce jeune itinéraire créé en 2015 par sept départements (Charente-Maritime, Gironde, Lot-et-Garonne, Tarn-et-Garonne, Haute-Garonne, l’Aude et l’Hérault) relie l’Atlantique à la Méditerranée grâce à deux canaux français. D’un côté, il y a le canal latéral à la Garonne qui prend naissance dans la Ville rose et part en direction de l’océan. À l’opposé, c’est le mythique canal du Midi de Pierre-Paul Riquet qui s’élance vers la mer.

Si le tracé propose un départ depuis la magnifique station balnéaire de Royan (17), c’est véritablement à Castets-en-Dorthe (33) que le canal latéral à la Garonne termine sa course pour rejoindre le fleuve éponyme. Quant au canal du Midi, il se termine à Marseillan (34), sur la pointe des Onglous, mais l’itinéraire conclut en beauté votre périple à Sète (34) en passant par le lido de Thau.

Il est impossible de donner avec certitude le nombre de jours nécessaires pour réaliser la traversée. Il y a plusieurs données à prendre en compte comme vos capacités physiques, le fait de ponctuer votre itinéraire par des visites ou au contraire de faire uniquement du vélo. Prenez également en considération que voyager avec ou sans bagage sur le vélo peut influer sur le temps accordé pour chacune de vos étapes. Néanmoins et hors visite, la « durée approximative » estimée par les organisateurs du tracé du canal des 2 mers est de sept jours. Sur son site Internet, l’itinéraire est divisé en six tronçons et trente étapes.

 

Petits et grands, le vélo rassemble. Ici , pendant le festival « Ouvre la voix » entre Sauveterre-de-Guyenne et Créon (33) – Photo Kevin Figuier, Aparté.com

 

Le tracé est jalonné par deux types de panneaux qui peuvent être présentés séparément ou ensemble. Il existe la signalisation avec le cycliste blanc sur fond vert et celle du logo du canal des 2 mers. Attention, ces indications ne sont pas systématiques sur tout le parcours, aussi, nous vous conseillons de télécharger le tracé pour votre GPS vélo. De plus, si vous êtes des cyclotouristes connectés, vous pouvez télécharger gratuitement l’application Géo canal Midi utile pour les deux canaux. Par ailleurs, il existe trois cartes touristiques (Royan>Bordeaux, Bordeaux>Toulouse et Toulouse>Sète) disponibles dans les offices de tourismes ou sur commande par Internet.

Autre facteur à prendre en compte, celui de l’état du revêtement au sol. Sur un peu plus de 600km, « 68% » sont en voie verte et véloroute. Pour le reste, le terrain peut être accidenté voire complètement sauvage. Les départements les plus concernés sont ceux de l’Aude et de l’Hérault. En cause, l’inscription en 1996 du canal du Midi au patrimoine mondial de l’UNESCO qui implique la préservation telle quelle et sans modification possible de la voie d’eau et du/des chemin(s) de halage. Autre raison qui freine la mise en place de la voie verte: le coût des opérations.

 

« Prenez un bon vélo tout chemin et du matériel de réparation »

 

Selon « les dernières études », les travaux d’aménagement rien que sur le département de l’Aude en piste cyclable s’élèveraient à « 700 millions d’euros », fait-on savoir à « Aparté.com ». Depuis plusieurs années les décideurs locaux n’ont pas choisi d’investir dans le vélotourisme sur leurs territoires. Une erreur d’appréciation lorsqu’on lit, dans le rapport publié (en juillet 2017) par la Direction générale des entreprises du ministère de l’Économie, que le cyclotourisme a engendré « en 2016 9 millions de séjours au cours desquels les Français ont pratiqué le vélo ou le VTT en France, correspondant à un chiffre d’affaires total de l’ordre de 2 milliards d’euros ». En outre, si vous voyagez avec une remorque à vélo, choisissez une monoroue ; avec deux roues il sera quasi impossible de circuler sur le chemin de halage.

 

Même lorsque le vélo est à l’arrêt, il reste encore utile – Photo Kevin Figuier, Aparté.com

 

Ainsi, « Aparté.com » vous propose de prendre un bon vélo tout chemin et du matériel de réparation pour contrer l’imprévu. Depuis 2012, le label national « Accueil vélo » propose aux voyageurs un accueil spécifique et des services—majoritairement gratuits— garantis par les spécialistes du vélo et les acteurs du tourisme (hébergements, restaurants, offices de tourisme, musées, sites à visiter ou de loisirs). Le tout à moins de 5km d’un itinéraire cyclable.

Pour cette aventure, « Aparté.com » a parcouru plusieurs tronçons du canal des 2 mers en vélo… électrique (VAE). Si certains d’entre-vous peuvent penser que « c’est de la triche » ou que nous ne sommes pas des puristes du vélotourisme, signalons que l’assistance électrique présente plusieurs avantages. Tout d’abord, pour celles et ceux qui n’aiment pas la pratique du vélo, l’assistance est un bon moyen pour les remettre sur une selle. L’effort de pédalage existe mais il sera moindre et la vitesse est limitée à 25km/h par un ordinateur intégré. Par ailleurs, si vous êtes un(e) habitué(e) des deux roues, le VAE vous permettra de faire encore plus de kilomètres que sur une étape traditionnelle sans assistance. Avec les nouvelles avancées technologiques, l’autonomie peut atteindre 100km. L’autre intérêt est que vous sentirez moins le poids des sacoches remplies sur votre vélo.

 

En famille ou entre amis, le vélotourisme fait de plus en plus d’adeptes  – Photo Kevin Figuier, Aparté.com

 

Qu’il le soit dit, le canal des 2 mers c’est un panel de paysages diversifiés, multiples et inlassables. Des charmes du littoral atlantique avec ses carrelets, de l’arrière-pays bordelais en passant par les terres du Lauragais et enfin jusqu’aux zones humides de la Méditerranée, découvrir ces territoires à vélo s’inscrit dans une pratique durable : le slow-tourisme. Aussi, « Aparté.com » vous conseille de réaliser le canal des 2 mers à vélo pendant les demi-saisons, soit au printemps jusqu’à début juillet, ou au tout début de septembre. Les températures sont plus supportables pour l’organisme et la fréquentation touristique bien moins importante. Dans votre randonnée, vous échangerez avec les cyclotouristes d’en face un petit « bonjour » accompagné d’un sourire. Ce sont ces signes qui peuvent paraître anodins, ainsi que les rencontres imprévues, qui rendront votre traversée du canal des 2 mers encore plus agréable et mémorable.


  • Charente-Maritime (17)
  • Gironde (33)
  • Lot-et-Garonne (47)
  • Tarn-et-Garonne (82)
  • Haute-Garonne (31)
  • Aude (11)
  • Hérault (34)

Le département de la Charente-Maritime:

ROYAN — Km: 0

Si vous partez de Toulouse avec vos vélos, il faudra prendre trois trains différents. Toulouse>Bordeaux, Bordeaux>Saintes puis Saintes>Royan. Comptez plusieurs heures selon les correspondances. Une fois arrivé, vous découvrirez une superbe station balnéaire de 19.107 habitants (INSEE). Malheureusement bombardée à 90% par les Alliés pendant la 2nde Guerre Mondiale, les architectes chargés de sa reconstruction ont osé des formes avant-gardistes et réalisé avec des matériaux innovants des prouesses techniques. À l’instar du marché central qui ressemble selon les avis soit à un coquillage ou à un énorme parachute, il n’y a pas de poutres apparentes à l’intérieur de l’édifice.

Au plafond, des pavés de verre ont été incrustés pour apporter de la lumière naturelle – A.S, Aparté.com

Les constructeurs ont eu recourt en 1955 et pour la première fois à la méthode du « toit flottant ». Il s’agit d’un « voile de béton » armée épais seulement de 8cm. Le béton justement, c’est avec ce même matériau que les ingénieurs ont opté pour construire dans un style moderne l’impressionnante église Notre-Dame de Royan.

Les nombreuses plages royannaises de sable fin ont leur propre charme mais restent complémentaires. Partout, vous contemplerez les carrelets des pêcheurs et avec un œil attentif vous remarquerez le phare de Cordouan« classé » monument historique— autrement surnommé « le rois des phares ». C’est le plus vieux de notre pays. La ville est également réputée pour ses belles bâtisses, là, des maisons de maître surplombent le littoral. Elles méritent un rapide coup d’œil.

« Aparté.com » vous conseille de passer une nuit à Royan avant de partir en direction de Sète. Posez vos bagages à l’hôtel*** Faucillon, —labellisé accueil vélo— il est à quelques pas de la plage et tout proche des restaurants de la station balnéaire. Aux murs de votre chambre, vous pourrez voir des reproductions d’affiches représentant la ville et réalisées pour le compte de la SNCF. Certaines sont anonymes et du même style graphique que celles de Roger Broders. À l’heure de l’apéritif, profitez-en pour déguster un pineau blanc charentais (AOC). Retrouvez toutes les infos sur le site de l’office de tourisme de Royan.

 

TALMONT-SUR-GIRONDE — Km: 17

Sur la voie verte qui vous emmènera dans l’un des « plus beaux villages de France », vous passerez au-dessus des grottes du Régulus à Meschers-sur-Gironde. Sur place, vous comprendrez la formation géologique de ce site, l’habitat troglodytique, la vie d’un estuaire, la légende des naufrageurs et l’histoire tragique du Régulus.

Quelques kilomètres plus loin, la commune de Talmont-sur-Gironde est une cité médiévale ceinturée par des murailles. Édifié en 1284, ce charmant village est uniquement accessible à pieds, il vous faudra donc garer le vélo dans le parking dédié. Dans les petites rues de cette cité « au péril des flots », les habitations sont authentiques et semblent surgir d’un décor de cinéma. Tracés à l’angle droit, tous les chemins mènent à l’église de Sainte-Radegonde construite au XIIe siècle sur l’estuaire. Plus que vous décrire les lieux, nous préférons que vous admiriez sur place ces lieux figés dans le temps.

 

Oui, en jaune canari, c’est « Aparté.com ». Entre Royan et Talmont-sur-Gironde, la pluie était torrentielle – Photo Kevin Figuier, Aparté.com

SAINT-SORLIN-DE-CONAC — Km: 46

 

Le carrelet du pôle-nature de Vitrezay – Photo Kevin Figuier, Aparté.com

Des carrelets, il y en partout sur l’estuaire de la Gironde – Photo Kevin Figuier, Aparté.com

 

Remonter pour choisir un département – Cliquez ici

Le département de la Gironde:

BLAYE — Km: 79

Avec le fort Pâté (situé sur l’île Pâté au milieu de l’estuaire de la Gironde) et le fort Médoc à Cussac-Fort-Médoc, la titanesque citadelle de Blaye compose le triptyque défensif de l’estuaire. Œuvre de l’ingénieur Vauban, ces installations militaires décidées sous Louis XIV avaient pour vocation de protéger la ville de Bordeaux à 50km en amont. C’est depuis la place d’armes avec une vue impressionnante sur l’estuaire que l’on saisit l’utilité de telles défenses militaires. Le site est ouvert gratuitement au public.

 

Les gestionnaires de la citadelle de Blaye ont opté pour de l’écopastoralisme – Photo Kevin Figuier, Aparté.com

Une partie de la citadelle vue depuis le bac sur  l’estuaire – Photo Kevin Figuier, Aparté.com

 

Toujours à Blaye, vous pouvez franchir l’estuaire grâce au bac. La traversée se fait en une vingtaine de minutes grâce au Transgironde et pour quelques euros. Un conseil, les places à l’avant du bateau offre une vue imprenable mais gare aux vents, ça décoiffe !

 

BORDEAUX — Km: 124

Entre Toulouse et Bordeaux, il y a une inimitié ancestrale. Dans toutes les conversations toulousaines, la capitale mondiale du vin rouge est considérée comme une ville en situation de léthargie avec des habitants austères et peu enclin à la fantaisie. Aujourd’hui, la neuvième ville de France est en train de rattraper son retard. La vie nocturne n’a rien à envier à Paris à l’image du projet Darwin implanté sur un ancien terrain militaire. Habilement aménagés et décorés, les 10.000m² de ce quartier réputé auparavant comme « infréquentable et pauvre » est devenu en peu de temps the place to be.

Créé en 2014, cet écosystème de vie alternative et durable regroupe aujourd’hui plus de deux cents entreprises dont certaines liées à l’économie sociale et solidaires (ESS) mais aussi des jeunes pousses. Épicerie responsable, brasserie artisanale, concerts, agriculture urbaine avec de l’aquaponie, dans ce lieu on trouve de tout. Il y a également un restaurant locavore —le Bistrot-réfectoire— qui utilise des produits bio et de saison. Dans un style ancienne friche industrielle remise à jour, chaque chaise est unique tout comme les éléments de décorations issus de la récupération. Ici, les entrées et plats sont classiques mais terriblement bons. Puisqu’à Bordeaux la star est le vin rouge, « Aparté.com » vous conseille un Blaye (AOC-AOP) pour votre dîner. Et pour terminer votre soirée, à quelques pas du Darwin, vous pourrez danser ou prendre un dernier verre dans une véritable guinguette Chez Alriq toujours sur le quai de la rive droite. Ambiance festive garantie !

 

C’est réellement à la tombée du jour que l’on saisit l’intention du miroir d’eau – Photo Kevin Figuier, Aparté.com

 

Près de Bordeaux, Ouvre la voix est un événement culturel simple mais génial. Depuis plus de quinze ans, son créateur Éric Roux organise chaque année un festival cyclo-musical itinérant et gratuit. Sur trois jours, au mois de septembre, plusieurs milliers de personnes se rassemblent pour partager trois idéaux: La musique, le vélo et de bons repas. Sur l’itinéraire du canal des 2 mers à vélo, « Aparté.com » a fait un bout de chemin entre Sauveterre-de-Guyenne et Créon, soit 32km. Sur ce territoire appelé l’Entre-deux-mers, la piste cyclable Roger Lapébie est accessible aux familles, le terrain est plat puisque le tracé reprend une ancienne voie de chemin de fer.

 

Éric Roux est également le responsable de la Rock School Barbey à Bordeaux, une structure labellisée Smac – Photo Kevin Figuier, Aparté.com

 

Tout autour de vous, il y a des vignes à perte de vue et un enchainement de paysages aussi beaux les uns que les autres. Sur plusieurs kilomètres, vous vous engouffrerez dans une forêt qui vous préservera des chaleurs estivales. Dans une église, sous une halle d’un village ou encore dans une cave à vins, les lieux sont aussi variés que les musiques jouées dans ce festival. De manière définitive, ce festival hybride mêlant musiques, vélo et bonne table est une formidable idée qu’on aimerait tellement voir du côté de Toulouse.

 

FONTET — Km: 195

C’est une maison qui ressemble de l’extérieur à un mas provençal et pourtant nous sommes toujours en Gironde, à Fontet. La charmante demeure de 500m² est un ancien moulin du XIIe siècle. Any et Sylvain —qui sont ensemble depuis le lycée— sont les heureux propriétaires d’une table-chambres d’hôtes et d’un gite pour deux personnes. Labellisé Accueil vélo, vous pourrez nettoyer et sécher votre linge, laver votre vélo, effectuer des réparations et stocker en toute sécurité votre deux roues.

 

Sylvain et Any ont acheté cette vaste demeure à un ancien architecte – Photo Kevin Figuier, Aparté.com

 

Avec leurs décorations soignées, chacune des cinq chambres reprend le nom d’une plage qu’Any et Sylvain affectionnent. Il y a Paraty (Brésil), Kribi (Cameroun), Essaouira (Maroc), Limbe (Cameroun) et Gwangali (Corée du sud). Et si la journée vélo a été rude, vous pourrez faire un plongeon dans la piscine ou buller dans le jacuzzi ou encore —sur demande— vous offrir une séance de massage. Au Clos d’Any, on y mange également très bien. Les produits sont frais, les plats sont maison et préparés avec des ingrédients du coin tout comme le petit déjeuner qui est lui aussi très complet et diversifié pour les cyclotouristes. Un régime alimentaire qui vous permettra facilement de tenir toute la matinée. En résumé, si vous cherchez un endroit charmant où dormir dans les environs de Bordeaux, allez au Clos d’Any.

Remonter pour choisir un département – Cliquez ici

Le département du Lot-et-Garonne:

MAS-D’AGENAIS — Km: 223

Raconteur de pays. C’est peut-être la première fois que vous entendez ce terme mais il est immédiatement compréhensible. Isabelle est l’une d’entre-elle. À la manière des greeters, cette ancienne professeur d’anglais est la mémoire vivante de la commune du Mas-d’Agenais mais n’est « pas pour autant une historienne », tient-t-elle à le préciser. Avec son panier en osier rempli de documents en tous genres, Isabelle vous raconte, le temps que vous le souhaitez, l’histoire de son village, néanmoins comptez 1h30 pour être le plus complet possible. Cette activité, entièrement bénévole, fait qu’Isabelle est reconnue par n’importe quel Massais.

 

C’est auprès d’un septuagénaire massais qu’elle a tout appris du Mas-d’Agenais – Photo Kevin Figuier, Aparté.com

 

Chaque habitant qui croise l’ex-enseignante a le droit à un chaleureux « bonjour ». Régulièrement, les gens du village lui apportent des lettres manuscrites, des plans ou cartes postales toujours en lien avec le Mas-d’Agenais; « j’ai pas mal de cartons à la maison », explique-t-elle avec sourire. Isabelle vous racontera l’histoire de la halle du marché, comment les appartements du centre historique sont devenus des HLM mais aussi comment elle milite avec un collectif pour que le Christ en croix du peintre Rembrandt retrouve sa place dans l’église de la collégiale Saint-Vincent. Avec un raconteur de pays, la culture prend une dimension humaine. Et c’est tant mieux.

 

BUZET-SUR-BAÏSE — Km: 244

Sur votre route, vous passerez devant des ports, de petits commerces et devant des restaurants. L’un d’eux, l' »Auberge du Goujon qui frétille » est une adresse qu’« Aparté.com » vous recommande. Sur l’ardoise, l’établissement propose de la cuisine traditionnelle en rapport avec la saison et en adéquation avec des produits de la région. Dans l’assiette, la présentation est recherchée et en bouche les goûts sont au rendez-vous. Le Lot-et-Garonne étant une terre viticole, accompagnez votre repas avec un Buzet (AOC). Victime de son succès, il vaut mieux réserver une table.

 

La portion de route sur le canal latéral à la Garonne reste très agréable à pédaler – Photo Kevin Figuier, Aparté.com

 

De retour sur le canal latéral à la Garonne, arrêtez-vous un instant à Sérignac-sur-Garonne pour découvrir l’église dotée d’un clocher hélicoïdal. Dans ce charmant petit village avec des immeubles à pans de bois, les habitants ont eu la bonne idée de mettre sur les piliers des arcades des panneaux ludiques pour découvrir l’histoire de chaque habitation.

 

AGEN — Km: 274

« Un pruneau chaque matin éloigne le médecin ! ». C’est bien évidemment à Agen que l’on peut entendre ce type d’aphorisme. Ce fruit séché partage la tête d’affiche avec d’autres spécialités comme les productions de fraises label rouge et des célèbres tomates de Marmande. Agen, la ville-préfecture compte 35.200 habitants et plusieurs sites incontournables. Le plus emblématique, le pont-canal d’Agen, enjambe la Garonne depuis 1849, avec une longueur de 580 mètres et 12 mètres de hauteur. Que vous soyez sur ou à côté du pont-canal, la vue offre un panorama de carte postale.

 

Les grosses tuyauteries de l’ancienne usine à eau ont été gardées pour apporter du cachet aux lieu – Photo Kevin Figuier, Aparté.com

Évidement, le café-vélo n’est pas exclusivement ouvert qu’aux cyclistes – Photo Kevin Figuier, Aparté.com

 

Tout près de cette œuvre humaine et sur l’emplacement d’une ancienne usine des eaux entièrement remise en valeur, le Café-vélo est un lieu dédié au cyclotourisme. Ouvert depuis juin 2017, l’établissement propose une multitude de services. Il est possible de louer des vélos, de déposer son deux roues pour une réparation ou encore prendre un café. Le café-vélo dispose également d’un coin librairie qui peut se transformer en une salle de projection.

 

LAFOX — Km: 283

Eux-même utilisateurs réguliers de la petite reine, Marielle et Gilles répondent parfaitement aux attentes des cyclotouristes. En 2009, le couple a acquis cette « ancienne friche maraichère » des années 1970 pour ouvrir deux chambres et deux suites. Après deux années de gros travaux réalisés avec des amis, la thématisation de chacune de ces pièces ne vous emmènera pas à l’autre bout du monde mais beaucoup plus près. La décoration est d’un style traditionnel mais elle très soignée. L’ambiance générale de la maison inspire la sérénité et on a finalement l’impression d’être dans l’agréable maison que la famille se partage en résidence secondaire. Il y a même une piscine à débordement.

 

Photo Kevin Figuier, Aparté.com

 

Le soir, vous partagerez avec les hôtes, le reste des clients l’apéritif ET le repas. Dans l’écrasante majorité des tables d’hôtes le diner se prend de manière séparée mais le souhait de Marielle et de Gilles est de partager ce temps de repas. Cela peut paraître anodin mais ce détail apporte encore un peu plus de convivialité et d’enrichissantes conversations.  Les Loges du canal du Midi sont labellisées Gites de France, ses propriétaires détiennent à ce jour 4 épis (sur 5) et assurent de fait des repas de qualité et équilibrés. Le petit déjeuner est digne d’une corne d’abondance. En définitive, Les Loges du canal du Midi est une adresse à ne pas rater tant pour les lieux que pour la gentillesse incommensurable de Marielle et de Gilles.

Remonter pour choisir un département – Cliquez ici

Le département du Tarn-et-Garonne:

MOISSAC — Km: 318

Merveille architecturale, l’abbaye Saint-Pierre de Moissac est classée monument historique et inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle. L’abbaye possède le plus beau et le plus vieux cloître au monde. La fin de la construction de cet important édifice religieux remonte très précisément à 1100. Pour visiter l’ensemble de l’abbaye et sans (audio)guide, comptez deux heures.

L’unique arbre présent dans ce cloître vient du Liban et a plusieurs centaines d’années – Photo A.S. Aparté.com

 

En quittant Moissac, vous emprunterez le pont-canal du Cacor. Fait de briques de Toulouse et de pierres du Quercy, l’ouvrage passe au dessus de la rivière du Tarn.

 

Outre les cyclistes, plus de 1200 bateaux de plaisance le franchissent chaque année le pont-canal – Photo Kevin Figuier, Aparté.com

MONTECH — Km: 341

Un peu avant votre arrivée à Montech, il y a une installation de VNF qui attire beaucoup de curieux. Unique au monde, il s’agit d’une pente d’eau de 443 mètres qui est en quelques sortes un ascenseur pour bateaux. Avec un tel dispositif, il permet de franchir d’un point A à un point B en seulement vingt minutes soit un gain de temps de 45 minutes pour une traversée sur 3km de cinq écluses. Ouvert en 1974, il n’est malheureusement plus en état de fonctionnement depuis 2009. En attendant une réhabilitation ou une remise en service, les différents décideurs locaux souhaitent faire revivre la pente d’eau de Montech en développant une application sur smartphone de réalité augmentée pour que les touristes de passage puissent comprendre le fonctionnement de cet ingénieux système de déplacement conçu par Jean Aubert.

 

Chaque moteur, deux ici, délivre une puissance de 1000cv – Photo Kevin Figuier, Aparté.com

 

Les toulousains connaissent bien le Bibent, la célèbre brasserie de Christian Constant sur la place du Capitole. À Montech, le chef étoilé a ouvert fin 2014 son bistrot dans une ancienne maison éclusière. Impossible de la rater, elle sera sur votre route. Sur le papier, la carte s’adapte suivant les saisons et l’arrivage du marché. Les formules du midi et du soir changent tous les jours mais proposent en général de la cuisine traditionnelle revisité « de façon simple et goûteuse ». Dans les fourneaux, c’est le chef Christophe Marque qui donne le ton. Résultat? Dans les assiettes c’est un véritable régal ! Entrée, plat, dessert, les portions sont généreuses et raviront sans problème les plus exigeantes papilles gustatives. La formule du midi est d’un rapport qualité-prix imbattable. Dans un cadre charmant, le service est impeccable et le repas au Bistrot Constant vous remettra d’aplomb pour rejoindre la Ville rose. Notez enfin qu’il est possible de prendre un petit-déjeuner sur place.

 

MONTAUBAN — Km: 352

Pour rejoindre Montauban, il faut faire un petit détour en longeant sur un peu plus de 10km le canal de Montech. Cette portion vient d’être aménagée en voie verte depuis juillet 2017, elle fait le bonheur des locaux pour des ballades à vélo en famille.

C’est autour de la place Nationale, place emblématique de Montauban, que la ville s’est construite et organisée en 1144. À cette époque-ci, Montauban est l’une des premières villes en France à aménager un espace dédié au marché. La face extérieure des bâtiments de cette place trapézoïdale que l’on connait aujourd’hui n’a pas toujours été de brique rouge. Au milieu du XVIIe siècle, les piliers sous les arcades ainsi que les façades à pans de bois ont été retirés après deux importants incendies.

 

Le cadran solaire de la place Nationale a été ajouté au XIXe siècle – Photo Kevin Figuier, Aparté.com

 

Au point culminant de la ville se dresse la cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption. Avec son imposante façade de style classique en partie de pierre blanche, ce choix n’est pas anodin. Alors que Montauban était majoritairement protestante au début de la guerre de religion, la construction en 1692 de la cathédrale symbolise la toute puissance de l’Église et du roi pour asseoir leur autorité face aux autres religions.

Classée « ville d’art et d’histoire », Montauban peut se flatter d’avoir eu de grands personnages comme le peintre néo-classique et musicien Jean-Auguste-Dominique Ingres mais aussi de la féministe avant-gardiste Olympe de Gouge. D’autres ont été popularisé par le cinéma à l’instar des Tontons flingueurs avec la réplique de Michel Audiar prononcé par Lino Ventura. En hommage à ce clin d’œil fait à la ville de Montauban, le pâtissier Jérôme Allamigeon d’Alexandres a crée les Bonbons flingueurs qui sont au choix une noisette ou une cacahuète « torréfiée enrobée d’un généreux chocolat au lait et poudrée de cacao ». Dernière référence au film, il existe une brasserie Lulu la nantaise qui reproduit l’ambiance du film avec des murs tapissés de journaux des années 1960.

 

Le véritable violon d’Ingres est exposé dans la chapelle de l’Ancien collège  – Photo Kevin Figuier, Aparté.com

Une fois par semaine, le samedi à 11h45, un véritable crieur se place sous la statue et crie les nouvelles de la ville – Photo Kevin Figuier, Aparté.com

Remonter pour choisir un département – Cliquez ici

Le département de la Haute-Garonne:

TOULOUSE — Km: 386

Sur le port de l’Embouchure, trois voies d’eau se rencontrent. Là d’où vous venez, c’est le canal latéral à la Garonne. Le canal de la Brienne, lui, rejoint la Garonne et au milieu des Ponts-Jumeaux c’est le canal du Midi que vous prendrez pour partir en direction de Sète. À Toulouse, La Maison du vélo est comme son nom l’indique un espace entièrement dédié à la bicyclette. Outre la possibilité de louer sur une courte ou longue période un vélocipède, on peut venir (se faire) réparer son vélo mais aussi déjeuner ou diner dans un restaurant situé au premier étage.

Dans cette ancienne maison éclusière de 300m², La Maison du vélo est ouverte au public depuis 2008. Son but est de fédérer tous les acteurs du monde du vélo mais aussi de promouvoir sa pratique, comme par exemple dans les entreprises. Son statut associatif et sa démarche promeut le partage plutôt que l’esprit mercantile et consumériste. Dans le restaurant Le Vélo sentimental, vous ne serez jamais servi par la même personne, les salariés ne sont pas professionnels du métier mais en « situation de réinsertion sociale », explique-t-on à « Aparté.com ». D’ailleurs, ici on y recherche pas dans l’assiette un plat gastronomique. Dans ces lieux, la cuisine est simple et accessible pour toutes bourses. Avec ses différents services, La Maison du vélo n’a qu’une seule vocation être un lieu populaire et vecteur de partage.

 

 

 

Dans la Ville rose, le sport local culinaire est le cassoulet. À deux pas du Comité départemental du tourisme de Haute-Garonne —là où vous pourrez vous renseigner pour vos prochaines idées vacances— le restaurant Le Colombier est un établissement familial qui n’a pas peur d’être « le temple du cassoulet ». Sur l’autel de la gastronomie, Françoise Lacoste propose du cassoulet de Castelnaudary au confie d’oie mais aussi d’autres victuailles locales. En sus, le personnage-clé des lieux ne s’interdit pas de proposer dans sa carte « de la cuisine de bistro, voire même de ménage ». Dans un cadre qui a pris quelques rides mais qui reste néanmoins charmant, le restaurant n’a aucune intention d’être la popote branchée de toute l’Occitanie. Courageux que nous sommes « Aparté.com » n’a pas pris de cassoulet mais s’est promis dans prendre un lorsque l’hiver pointera le bout de son nez. Toutefois, les plats qu’ils soient composés de viande ou de poisson justifient sans encombre leur place dans ce « temple ».

Dans la série des hébergements labellisé Accueil vélo, l’hôtel*** Albert 1er est un hôtel appartenant à la famille Hilaire depuis plus de trois générations. Idéalement situé dans une rue calme près de la place du Capitole, l’établissement a trouvé une méthode originale pour garer votre vélo en toute sécurité selon les critères de l’Accueil vélo. Suspendu par des câbles au plafond d’un couloir, une caméra de surveillance gardera un œil sur votre précieuse bécane. Toujours dans le cadre de la labellisation, l’Albert 1er propose un « panier pique-nique frenchy » pour votre pause du midi. D’autre part, signalons que la literie est parfaite. C’est un détail non négligeable après une journée de vélo qui aurait pu être fatigante.

 

Photo Kevin Figuier, Aparté.com

AVIGNONET-LAURAGAIS — Km: 432

Des écluses sur le canal des 2 Mers, il y en a beaucoup. On en dénombre 116 entre Castets-en-Dorthe et Marseillan.  Parmi l’une d’entre-elle, celle d’Encassan sur la commune d’Avignognet-Lauragais, à la frontière de la Haute-Garonne. Christophe, 51 ans, est éclusier depuis plus de 27 ans pour VNF. À ses débuts, le salarié se souvient des efforts physiques intenses qu’il fallait accomplir tout la journée. Sur un total de 8 heures par jour, il fallait tourner les manivelles unes à unes pour ouvrir ou fermer chaque porte de l’écluse. D’autant plus que son écluse est double, c’est à dire qu’il y a deux bassins et trois portes. Avec l’ouverture automatisée des portes « les éclusiers ont tous pris 10kg », explique dans un éclat de rire Christophe. Malheureusement, il a du quitter « il y a six mois » la maison éclusière d’Encassan. Avec la classement au patrimoine de l’Unesco en 1996, la maison est restée telle quelle sans qu’il ne lui ait été possible de réhabiliter dans les standards de confort contemporains la maison mise à sa disposition.

 

C’est avec ce boitier que l’éclusier peut contrôler toutes les portes  – Photo Kevin Figuier, Aparté.com

 

Après quelques coups de pédale, on découvre Port-Lauragais. Sur place, il y a des bateaux, des cyclistes, des voitures, une exposition sur le canal du Midi mais aussi La Maison de la Haute-Garonne, porte d’entrée touristique. Ce lieu où converge beaucoup de voyageurs est une aire … d’autoroute ! Cette étape vous permettra de vous ressourcer avant de partir reprendre la route.

 

Photos Kevin Figuier, Aparté.com

 

Si vos jambes le peuvent, allez au lac de Saint-Ferréol. C’est certes un détour de 27km avec de sacrées montées, mais le panorama vaut bien quelques efforts. Vous pourrez vous baigner dans la retenue d’eau artificielle voulu par Pierre-Paul Riquet et destinée à alimenter la voie d’eau. En outre, un musée est dédié au canal du Midi et à son créateur est installé près du lac. Une phase de réflexion sur le contenu et de sa scénographie est en cours. Le musée devrait d’ailleurs se renommer Le RéserVoir.

Remonter pour choisir un département – Cliquez ici

Dans le département de l’Aude:

MONTFERRAND — Km 438

Après Port-Lauragais, vous entrez dans le département de l’Aude et le revêtement au sol nécessite dès à présent de la prudence. Sur la commune de Montferrand, vous serez sur le Seuil de Naurouze. C’est le point le plus haut du canal du Midi et ici que le partage des eaux se réalise.

 

CASTELNAUDARY — Km: 453

Après le port, on découvre le Grand bassin de Castelnaudary. Avec son arrière-plan composé de maisons en hauteur aux couleurs claires, ce point de vue donne l’impression de contempler une tableau grandeur réel. Tout près, La Maison de papou est un sympathique hébergement Accueil vélo. Depuis son ouverture en aout 2016, la clientèle est « composée à 80% de cyclotouristes », expliquent Estelle et Édouard, les propriétaires de ces deux gites particuliers. Singuliers car le premier est une maison de campagne de 1870 et le second une suite familiale dénommée « Grimaude » qui provient de la rue éponyme où se situe l’hébergement.

 

Photo Kevin Figuier, Aparté.com

 

La particularité de ce gite est qu’Estelle et Édouard ne répondent pas au profil habituel et majoritaire que les hôtes ont. En couple avec deux enfants, les deux adultes travaillent encore à temps complet à côté de leur activité secondaire. Tout deux 32 ans, la petite famille s’est lancée dans ce pari (risqué) mais honore avec les moyens disponibles et avec leur plus grande attention une prestation que chaque cyclotouriste est en mesure d’attendre. Dans l’espace commun aux deux gites, il s’agit de l’ancien garage de la maison de campagne. Cet espace a été thématisé avec des objets de récupérations, il est possible de laver son linge, de se préparer un repas ou encore de recharger sa batterie de VAE.

 

Avant de s’installer dans « le gros village Castelno' », Estelle et Édouard vivaient à la périphérie de Toulouse – Photo Kevin Figuier, Aparté.com

 

Attention, le gite ne fait table d’hôte mais vous pourrez commander auprès d’Estelle et d’Édouard un bon cassoulet de Castelnaudary élaboré par un boucher-charcutier sélectionné par leurs soins. Pour résumer, ce qui se dégage de La Maison de papou est une une impression que vous êtes comme chez Mr et Mme Tout-le-Monde. Vous êtes reçus sans prétention, comme si vous étiez chez des amis avec un service « à la bonne franquette ». « Nous ne sommes pas des professionnels mais nous adorons recevoir et échanger plein d’expériences avec les personnes que nous rencontrons ici « , conclut Estelle.

Comme nous le disions précédemment, il est un parfois difficile de pédaler dans le département de l’Aude. « Aparté.com » a testé le tronçon entre Bram et Carcassonne (24,5 km) pour vraiment se rendre compte des difficultés. La remorque deux roues est à proscrire car le chemin de halage est dans un état sauvage. Outre l’herbe, la terre, les cailloux et les racines des platanes sur votre chemin, vous pourriez également rencontrer —sans indication préalable— une barrière de deux mètres de haut qui bloque toute circulation, qu’elle soit pédestre ou en deux roues. Cette prudence qui s’impose invite néanmoins à réduire sa vitesse mais aussi à admirer plus en détails les méandres et la végétation du canal.

 

CARCASSONNE — Km 489

Arrivé dans la cité médiévale mondialement connue, faites une halte le temps de votre déjeuner —bien mérité— au Saint-Jean. Avec une vue imprenable sur le château Comtal, le restaurant propose à sa carte des spécialités de la région. Entrée, plat, dessert, les quantités servies sont bien généreuses et satisferont les appétits d’ogres. Le service est rapide et précis, parfait pour ensuite consacrer du temps dans la visite de la cité.

 

LE HAMEAU DU SOMAIL — Km 539

Installé sur trois communes, le hameau du Somail compte 500 habitants. C’est sans doute l’un des plus beaux village du canal du Midi dans le département de l’Aude. Avec ses petits commerces et l’ambiance pittoresque, l’une des belles surprises est celle de la bouquinerie-librairie Le Trouve-tout du livre. À l’entrée, assise sur une pile de bouquins, Anne-Marie Gourgues ex-propriétaire des lieux aujourd’hui à la retraite salue avec enthousiasme tous les visiteurs venus découvrir les lieux. Avec sa fille Nelly, à la caisse, la famille Gourgues possède et met en vente plus de 50.000 livres. Le plus ancien d’entre-eux est un ouvrage imprimé en 1630, Les Aventures du baron de Faeneste écrit par Théodore Aggripa d’Aubigné. En venant dans cet endroit, vous prenez le risque d’y rester des heures !

 

Depuis que Anne-Marie Gourgues est à la retraite, c’est sa fille Nelly qui reprend la main – Photo Kevin Figuier, Aparté.com

 

Dans la bouquinerie-librairie, on restaure également les ouvrages en mauvais état – Photo Kevin Figuier, Aparté.com

 

À l’office de tourisme intercommunal du Somail, il y a une petite exposition gratuite qui attire beaucoup de monde pour voir … Mme Cradock. Cette aristocrate anglaise a voyagé sur le canal du Midi en 1785 dans un bateau poste , de passage au hameau du Somail, son hologramme raconte de manière épique son diner et sa nuit …

 

Ruud est le propriétaire de la Barque du Somail, il propose des balades en bateau pour découvrir le canal du Midi – Photo Kevin Figuier, Aparté.com

 

 

 

Remonter pour choisir un département – Cliquez ici

Le département de l’Hérault:

CAPESTANG — Km 556

Avec ses 157 marches et une hauteur de 43 mètres, le clocher de la collégiale Saint-Étienne de Caspestang offre une vue imprenable à 360°. À cette hauteur, on peut voir distinctement comment le canal du Midi trace sa route. Au pied de l’édifice religieux, les styles architecturaux s’entrecroisent. Ici l’entrée est romane et le cœur est de style gothique. Les visites sont ouvertes au public, demandez que Dominique soit votre guide, il vous expliquera avec précision et vie l’histoire de cette impressionnante collégiale.

 

Vue sur Caspestang depuis la collégiale – Photo Kevin Figuier, Aparté.com
Pour tuer l’ennui, les gardes jouaient aux échecs à même la pierre – Photo Kevin Figuier, Aparté.com
Cette cloche, le bourdon, a été conçue à Toulouse. Elle pèse 1 tonne – Photo Kevin Figuier, Aparté.com

MALPAS — Km 563

Aujourd’hui, pour nous contemporain, ce tunnel pourrait ressembler à tant d’autres mais celui du Malpas à quelque chose d’exceptionnel. Unique tunnel du canal du Midi, il est creusé selon la volonté de Pierre-Paul Riquet à l’automne 1679. Après une année de coups de pioches, le canal peut dorénavant passer sous une montagne, un exploit inimaginable à l’époque. Long de 165 mètres et d’une hauteur de 8 mètres, le tunnel de Malpas n’est pas seul. 1,88m plus bas, c’est le TGV Bordeaux-Sète qui passe sous le canal de Riquet. À la maison du Malpas, vous pourrez voir sur une maquette comment est configuré le site.

 

Avec le temps et l’érosion des sols, des branches voire des arbres tombent dans le canal  – Photo Kevin Figuier, Aparté.com

 

 

BÉZIERS — Km 570

Ville natale de Pierre-Paul Riquet, il y a à Béziers un ouvrage d’art avec neuf écluses. Celles de Fonséranes. Fraichement réhabilitées pour l’été 2017, les 9 écluses de Fonséranes attirent chaque année plus de 400.000 visiteurs. Le site espère également décrocher le prestigieux label de Grand site de France dans les temps à venir. Grâce à la rénovation, il a été permis l’installation d’une salle de spectacle immersif. D’une durée de 14 minutes, l’Archiviste, personnage-clé du film, retrace l’histoire du canal du Midi et des 9 écluses de Fonséranes. Devant, derrière, sur les côtés ou au sol, ce bluffant spectacle immersif est une merveille éducative.

 

 Photo Kevin Figuier, Aparté.com

 

À l’heure du déjeuner, le restaurant Le 9 est à seulement quelques mètres de l’office de tourisme. Avec sa vue panoramique sur l’acropole biterroise, les vitres reprennent la forme de la proue d’un bateau. Avec un tel cadre, les propositions de la carte sont, elles aussi, toutes alléchantes. Dans les assiettes, la présentation est soignée. En bouche, certains goûts semblent nouveaux mais à la fin, le résultat est implacable. La cuisine proposée est de très bonne qualité. Savoureuse et en quantité suffisante. Il est fort à parier que c’est une adresse sur laquelle il va falloir ne pas manquer en se rendant à Béziers.

 

MARSEILLAN — Km 603

À la pointe des Onglous, le canal achève sa course dans l’étang de Thau. En face, Sète montre son plus beau visage. En passant par le lido aménagé en voie verte vous pourrez rejoindre la « Venise du Languedoc ».  Les paysages sont magnifiques et provoquent la terrible envie de s’allonger sur le sable chaud.

 

La pointe des Onglous puis Sète en arrière-plan – Photo Kevin Figuier, Aparté.com

SÈTE — Km 616

Pour parachever votre périple du canal des deux mers à vélo et si vous en avez le courage, rendez-vous sur le domaine des Pierres blanches pour un panoramique à couper le souffle.  De là, vous observerez le lido de Thau et son étang.

 

Le lido de Thau – Photo Kevin Figuier, Aparté.com
Les carrés noirs contiennent des huitres  – Photo Kevin Figuier, Aparté.com

 

Article rédigé par Kevin Figuier

Sur les Internet et sur papier.

(A)parté pas si vite !

Apothéose, la semaine de l’Etudiant finira en beauté le 21 octobre

Samedi 21 octobre… l’apothéose de la semaine de l’Etudiant. Aparté vous ouvrira les portes du …

2 commentaires

  1. Vraiment super de nous faire partager cette belle expérience avec autant de détails et d’informations pratiques.
    Un immense Merci !

    Pour ma part j’ai modestement fait le canal du midi (TOULOUSE – BÉZIERS) et j’en garde un excellent souvenir (étape à Villefranche de Lauragais, Carcassonne, Somail). Très envie de me lancer dans la grande traversée Atlantique – Méditerranée

  2. De par ces clichés, vous avez vécu une belle expérience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *