Home >> Culture >> A découvrir >> TEMPS DE LECTURE : 2 MINUTESCinespaña : 22ème !

TEMPS DE LECTURE : 2 MINUTESCinespaña : 22ème !

Du 29 septembre au 8 octobre 2017, le festival du cinéma espagnol de Toulouse met le septième art hispanique à l’honneur. Cette année, sa 22ème édition célèbrera entre autres le genre quinqui.

 

 

Depuis ses débuts en 1996, Cinespaña s’attache à promouvoir le cinéma espagnol dans tout ce qu’il a de plus riche. Le festival toulousain se veut être la vitrine d’un cinéma encore trop peu montré en France, et peut se targuer d’avoir accueilli des cinéastes et artistes de renom tels que Juan Antonio Bardem, les comédiennes Carmen Maura et Marisa Paredes, ou encore Carlos Saura.

Pour la 22ème édition, l’un des cycles thématiques développés se situe dans la noble tradition d’un cinéma dit social : en collaboration avec la Cinémathèque de Toulouse, Cinespaña fait cette année la part belle au cinéma quinqui. Apparu dans le sillage de la Transition Démocratique de la fin des années 70, le cinéma quinqui est une chronique sociale. Élaboré au travers du prisme de la rue, de la figure du voyou et des gangs, des laissés pour compte, le genre traite plus généralement des mutations que connaît la société espagnole durant cette période.

Parmi les dix films quinqui programmés, dont Deprisa, deprisa de Carlos Saura ou encore Qu’est-ce que j’ai fait pour mériter ça ?? de l’inévitable Pedro Almodovar, il sera possible d’assister à la projection de sept inédits. Parmi ceux-ci, El Pico, réalisé en 1983 par Eloy de la Iglesia, l’un des pères du genre. Situé au Pays-Basque, le film montre la dérive et l’addiction à la drogue de deux compères : Paco, fils de garde civil, et Urko, militant nationaliste.

Au programme également : des films inédits en France ou encore jamais projetés, des avant-premières, du court-métrage, du documentaire, des rencontres littéraires, des apéros… et bien sûr en compétition une sélection de choix de la production espagnole actuelle. Pour le détail de la programmation, c’est sur le site Internet de Cinespaña.

Article rédigé par Victor Bouchentouf

(A)parté pas si vite !

Agathe Mélinand quitte le TNT en adaptant « Jean Santeuil » de Proust

C’est avec Jean Santeuil qu’Agathe Mélinand termine pratiquement dix années à la codirection du TNT. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *