Home >> Culture >> A découvrir >> TEMPS DE LECTURE : 1 MINUTESAvec le Weekend des Curiosités, oubliez que vous n’allez pas à Garorock

TEMPS DE LECTURE : 1 MINUTESAvec le Weekend des Curiosités, oubliez que vous n’allez pas à Garorock

Comme quoi, pas besoin de partir à la cambrousse pour se taper un festival. Cette année, le rendez-vous est pris les 2 – 3 – 4 Juin 2017. De 18 heures à 06 heures, de la musique non-stop, sur le site du Bikini. Ne partez pas, on vous dit tout sur le « Weekend des Curiosités » !

 

 

Une volonté claire et précise est annoncée par les organisateur.trice.s du Weekend des Curiosités : faire découvrir des artistes qui montent tout en proposant des tickets aux prix abordables.

L’année dernière, le festival s’est recentré sur le Bikini. Durant trois jours, 5 000 spectateur.trice.s se succédèrent face à des scènes qui accueillirent plus d’une vingtaine de groupes.

Pour cette nouvelle édition, l’équipe d’organisation conserve cette même recette en espérant encore plus de succès. L’équipe a toutefois préparé quelques nouveautés. Une scène sera installée sur la piscine et un village de stands participatifs verra le jour pour l’occasion.

La franchise des Curiosités grandit d’années en années. Forte de nombreuses audaces devenues coups de maître avec les années qui passent. Ainsi, au cours d’éditions précédentes, furent programmés des artistes tels que Fakear, Biga*Ranx, Deluxe, La Femme, ou encore les toulousains Kid Wise.

Dans quelques jours, vous pourrez pogoter devant des groupes comme Last Train, Ryder the Eagle, et Pogo Car Crash Control. Vous succomberez devant le flow très lourd de l’étoile montante Roméo Elvis. Sur le dancefloor, vous suerez devant les machines d’Helena Hauff, de Darius, ou de Mawimbi. Et vous ne finirez pas de vous étonner devant les propositions de Faire, du Nsdos Intuition Live et de The Pirouettes. Foncez constater le reste de la programmation !

 

Article rédigé par Valentin Chomienne

Rédacteur en chef culturel.
Autodidacte de l’écriture, amateur sans bornes de musiques, aimant à bonnes ondes sociétales : avec le moins de préjugés possibles, l’objectif rêvé est de se battre pour l’ouverture des cœurs et des esprits.

(A)parté pas si vite !

[BD] « Ernesto » de Marion Duclos. De l’Espagne à la France, mémoires d’une vie d’exil

Après un Victor & Clint remarqué par la critique, Marion Duclos revient avec une nouvelle …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *