Home >> Société >> Dans la rue >> TEMPS DE LECTURE : 10 MINUTESMicro-trottoir des élections #1: Université Toulouse — Jean-Jaurès.

TEMPS DE LECTURE : 10 MINUTESMicro-trottoir des élections #1: Université Toulouse — Jean-Jaurès.

Les élections présidentielles s’approchent à grand pas. Nous avons eu envie d’interroger les étudiants toulousains sur la manière dont ils appréhendent le scrutin à venir. On commence aujourd’hui sur le campus du Mirail de l’université de Toulouse — Jean-Jaurès.

17854981_10207463361737232_1695180150031617798_o

Les murs de l’Université Jean Jaurès sont rarement neutres — Idhir Baha / Aparté.com

L’université de Toulouse—Jean-Jaurès, anciennement le Mirail, est connue pour être traditionnellement ancrée à gauche. Les cinq étudiants que nous avons interrogés sur le campus flambant neuf de l’Université ne sont pas engagés politiquement. Pourtant, malgré un échantillon peu représentatif, des lignes se dessinent : la popularité de Jean-Luc Mélenchon, le désir de contrer la montée du Front national, le refus de voter pour la droite, la méfiance envers le système politique et enfin, l’abstentionnisme.

Pour ce dossier, la discussion est ouverte, mais se base et s’articule toujours sur cinq questions. Aussi, ces discussions qui durent entre deux et cinq minutes, essaient de rester sur une ligne neutre, dénuée de tout jugement. Il faut d’ailleurs préciser que les rencontres sont aléatoires, et ont donc suscité des réactions totalement spontanées de la part des étudiants. Ces micros-trottoirs peuvent nous donner un bref aperçu de l’opinion qui règne sur les trois différents campus toulousains. Mais sans travail de fond et d’enquête, ces quelques portraits présentés n’ont pas pour but de généraliser !

 

Mathieu, L1 Sciences de l’éducation

« Ma seule conviction : une politique plus environnementale », Mathieu

 

Aparté.com: Mathieu est-ce que tu vas voter ?

Mathieu: Oui.

Tu peux nous dire pour qui ?

Ce sera pour Jean-Luc Mélenchon.

Pourquoi ce choix ?

Au début je n’avais pas trop de convictions politiques, et ensuite je m’y suis intéressé pour ces élections. Ma seule « conviction », c’est que je voulais me rapprocher d’une politique plus environnementale, plus écologique et après avoir lu son programme j’ai fait le point.

Donc pour toi la question de l’écologie est l’une des plus importantes dans cette campagne présidentielle ?

Oui et il s’est avéré que je me suis vite tourné vers Mélenchon. Parce que son programme fait qu’il répond à cette question. Puis j’ai adhéré à d’autres idées, comme par exemple la VIe République.

Quelles sont tes ressentis par rapport à cette campagne présidentielle ?

Je pense qu’elle est assez représentative de la société : c’est un peu le bordel. Et il y a beaucoup de corruption chez ces candidats. Mais ce n’est pas que ces politiciens-là, je pense que c’est un tout dans ce monde d’en haut, et ce n’est pas parce qu’ils sont présidentiables aujourd’hui que je peux les en excuser.

Si tu devais faire des pronostiques, tu vois qui au second tour ?

Du coup j’aimerais voir Mélenchon, mais objectivement je pense que Macron va passer au second tour avec Le Pen.

Et tu préférerais voir qui face à Mélenchon au Second Tour ?

S’il passe j‘aimerais avoir Le Pen face à Mélenchon. Parce que ce serait plus facile pour lui d’être élu. Même si on peut penser qu’il a un discours « extrémiste », je pense qu’il bénéficiera quand même du vote utile face à Marine Le Pen.

Et objectivement à la fin tu parierais sur qui ?

Je pense à Macron comme président malheureusement. Et si ce n’est pas maintenant et que la constitution ne change pas, je pense qu’un jour ou l’autre il le sera. Il a un avenir politique, c’est certain.

 

Aîline, L2 Lettres classiques

« Je n’irai jamais voter à droite », Aîline

 

Aparté.com : Tu m’as dis que tu n’étais pas trop portée sur la politique, mais est-ce que tu comptes voter ?

Aïline: Oui bien sûr.

Pour qui ?

C’est sûr que si on a un second tour Le Pen contre Mélenchon, je vais voter Mélenchon.

D’ailleurs tu voies qui à ce second tour ?

Les sondages parfois ne sont pas crédibles, mais d’après moi, vu comment les gens votent aujourd’hui, je vois bien Marine Le Pen au second tour. Pour le deuxième candidat ça va être serré, mais j’hésite entre Macron et Mélenchon, même si je préférerais le second.

Quelles sont les points essentiels ou les thèmes prioritaires pour toi chez un bon candidat ?

Je ne me suis pas trop penchée sur ce qu’ils développent, mais je me reconnais déjà plus dans les idéaux de gauche comme Jean-Luc Mélenchon. Je n’irai jamais aller voter à droite.

Donc est-ce qu’on peut dire le socialisme ?

Non pas forcément, parce que je ne me vois pas voter pour Benoît Hamon ou pour François Hollande s’il s’était représenté. Le socialisme comme je le connais, il n’existe plus. Mais je pense surtout que les choses devraient changer. C’est un peu comme si notre monde et notre société actuels étaient obsolètes, donc il y a certaines choses qui doivent changer. Et dans ce sens, il y a Jean-Luc Mélenchon qui propose, mais c’est compliqué. Plus de gens devraient se mobiliser, et ceux qui veulent du changement devraient prendre les choses en mains. Parce que les politiciens font des promesses dans des beaux discours, mais après ne font jamais rien.

François Hollande t’as déçue ?

Ah oui, en 2012 j’étais trop jeune pour voter mais je pense que les candidats n’appliquent jamais leurs promesses, que les présidents ne font jamais rien ou alors pire qu’avant.

 

Slimane, L2 Histoire

« Je ne veux pas de Marine Le Pen comme présidente », Slimane

 

Aparté.com: Tu vas voter Slimane ?

Slimane: Oui c’est sûr.

Tu peux nous dire pour qui ?

Non, car je ne sais pas encore pour qui, mais ce qui est sûr déjà c’est que je ne voterai pas Front National. Je ne veux pas Marine Le Pen comme présidente, le reste des candidats il n’y a aucun problème.

Donc tu es encore indécis ?

Oui pour l’instant, je m’intéresserai aux programmes politiques plus tard. Mais ce qui est sûr, c’est que je veux que le Front National ne passe pas.

Quels sont pour toi les thèmes prioritaires que doit aborder un candidat ou sur lesquels ton président devrait se concentrer ?

Déjà arrêter l’état d’urgence. Parce que c’est juste un truc instrumentalisé. Je pense que l’état d’urgence ne sert pas réellement. Après il faudrait faire des choses pour essayer d’améliorer la situation des étudiants. Apporter plus d’aides, améliorer les conditions pour être boursier.

Tu vois qui au second tour objectivement ?

Je pense que le Front National va passer au second tour. Au début je pariais sur Fillon contre Le Pen. Après les scandales qui ont éclatés, je ne sais pas si Fillon aura assez de votes. Même si c’est peut-être celui qui a le plus d’armes, ou on va dire, qui a une vraie tête de président.

Quels sont tes ressentis ou tes surprises sur cette campagne présidentielle ?

Moi je pense que Mélenchon peut être une grande surprise pour ces présidentielles 2017. Je suis quelqu’un qui n’est pas très politique mais ses idées sont relativement bonnes, il a aussi du charisme et je pense qu’il est peut être le président qui nous faut. Quelqu’un qui est cash. Donc ma surprise c’est Mélenchon.

Et si tu devais comparer cette campagne 2017 à la précédente de 2012 ?

La sécurité est à chaque fois un thème principal dans les élections présidentielles. Et je pense que la sécurité maintenant, va être encore même plus mise en avant, alors que le débat devrait être plus centralisé sur d’autres sujets comme l’emploi et l’éducation. Essayer de se reconcentrer sur des domaines qui touchent réellement tout le monde.

 

Fatima, L3 Psychologie

_______2757470_orig

« L’abstention montre qu’on en a raz le bol », Fatima

 

Aparté.com: Est-ce que tu penses voter cette année ?

Fatima: Franchement non.

Selon toi, l’abstention devrait être valorisée ?

Oui, parce que c’est signe que tout va mal. Le vote blanc ne suffit pas. L’abstention c’est vraiment qu’on en a raz le bol et qu’on le montre en ne se déplaçant même pas pour voter. Je pars de ce principe.

Du coup quelles sont les thèmes qui te manquent chez ces candidats à l’élection présidentielle ?

Je trouve qu’ils sont plus là pour se tirer dessus entre eux, que pour valoriser le bien de chaque citoyen. C’est plus des clashs sur Twitter entre eux, mais ils en oublient le monde autour. Donc je trouve qu’ils ne sont pas légitimes dans leur rôle. Ou du moins qu’ils n’ont pas conscience de leur responsabilité. Je trouve qu’ils mettent l’intérêt public de côté pour leur intérêt privé.

Donc tu ne te reconnais dans aucun candidat ?

Exactement, non vraiment pas du tout.

Et malgré ça, quels sont tes surprises concernant cette campagne ?

Oui, le fait déjà que François Fillon soit encore là. Qu’il soit pardonnable alors que ce qu’il a fait ne l’est pas. Il y a beaucoup de choses en fait. Que certains propos soient dis, ou que certaines choses soient faites et que nous, en tant que citoyens, on refuse. Mais pourtant par rapport à leurs statuts d’hommes politiques ou à leur futur rôle, on laisse passer.

Par curiosité, tu mises sur qui au second tour ?

Je dirais Marine Le Pen et Emmanuel Macron.

Et à la fin pour président ?

Je vois Macron, parce qu’il est sous-estimé à mon avis. Son mouvement prend vite de l’ampleur et vu qu’il est nouveau, les gens vont être curieux.

 

Kinoa, L1 Sciences du Language, en réorientation vers L1 Musicologie

« J’aimerais voir Mélenchon gagner cette année », Kinoa

 

Aparté.com: Est-ce que tu penses voter ?

Kinoa: Oui clairement.

Pour qui ?

Pour Mélenchon.

Pour quelles raisons ?

Pour ses idées ! Même si beaucoup les qualifient d’irréalisables et sont certains qu’il n’arrivera pas à les mettre en place. Mais même s’il est toujours un peu révolté, un peu énervé, j’ai vraiment l’impression que c’est un mec qui veut faire des choses biens et qui dit ce qu’il pense. J’ai pas l’impression qu’il veut nous la mettre à l’envers quoi, comme beaucoup d’autre.

Justement quelles sont ces idées importantes pour toi ?

Déjà l’écologie. C’est important parce qu’on voit bien que ça se casse la gueule depuis des années. Ensuite nos droits, qui ont été mis de côté sous Hollande, par exemple avec le 49.3 . Un minimum de priorité au peuple quoi, avec nos avis qui doivent être écoutés et pris en compte. Donc la démocratie, l’intérêt commun et l’écologie.

Est ce que t’es militant Jeune Insoumis ?

Non mais j’ai déjà hésité.

Quels sont tes ressentis par rapport à cette campagne présidentielle ?

J’ai l’impression d’en voir beaucoup complètement pourris comme souvent, sans citer de noms il y a déjà Fillon et Le Pen ! Après il y en a qui ne m’inspirent pas du tout confiance, comme Macron avec son sourcil relevé.

Des pronostiques pour le second tour ?

Déjà j’ai des espérances : j’aimerais voir Mélenchon président cette année ; après j’espère que Fillon ne passera pas. Sinon, je pense que Le Pen passera sûrement avec Macron. Ou voir peut être Le Pen contre Hamon comme second tour. Mélenchon je ne suis pas sûr qu’il puisse passer. Je sais qu’il y a beaucoup de gens qui adhérent à ses idées, mais qui vont plutôt voter Benoît Hamon.

Et au final ?

Avec du recul et dans la contrainte j’aimerais Hamon, mais j’ai peur que ça nous fasse une Trump dans l’histoire avec Marine Le Pen.

Propos recueillis par Idhir Baha et Sid-Ahmed Sid-Aissa,

les 29 et 30 Mars 2017.

Article rédigé par Idhir Baha

(A)parté pas si vite !

À Toulouse, le CNES veille sur une menace invisible

C’est à Toulouse, au Centre national d’études spatiales (CNES), que l’on surveille les débris spatiaux. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *