Accueil >> À la une >> En Aparté avec >> En Aparté avec … Claudie Haigneré, première française dans l’espace

En Aparté avec … Claudie Haigneré, première française dans l’espace

À ce jour, Claudie Haigneré est la première et unique astronaute française. De passage à La Cité de l’espace pour la projection en avant-première française du film Les Figures de l’ombre, la surnommée « bac+19 » a bien voulu répondre à quelques-unes de nos questions.

© Photo ESA/NASA — Claudie Haigneré dans le Soyouz pour la station MIR

 

Elle ne passe pas inaperçue. Dans les allées de La Cité de l’espace, dont elle est la marraine, Claudie Haigneré est immédiatement reconnue par les visiteurs du parc à thème scientifique. Avant d’embarquer dans la station spatial MIR en 1996 et de l’ISS en 2001, la creusotine est médecin rhumatologue de formation. Par ailleurs chercheuse en neuroscience, son parcours universitaire lui vaut le mérite d’être surnommée « bac +19 ». Le bac justement, elle l’obtient à 15 ans.

Claudie Haigneré est la première et seule astronaute française. Ce statut unique de « modèle ou d’exemple inspirant, [elle] l’accepte volontiers ». Est-elle pour autant une porte-parole? « Je porte ma parole avec mes convictions et mon engagement », répond l’ingénieure de l’ESA qui explique que si « l’incarnation de l’astronaute fait rêver » il « est toujours possible » pour une femme de devenir spationaute. « C’est vrai que les gens me reconnaissent dans la rue plus parce que j’ai été astronaute que ministre », raconte-t-elle avec sourire.

© Photo ESA/NASA – Claudie Haigneré dans l’ISS

 

Devant plusieurs centaines de collégiens, la creusotine est venue présenter le film Les Figures de l’ombre, film tiré d’une histoire vraie de trois mathématiciennes afro-américaines travaillant à la NASA pendant la période urticante de la ségrégation raciale. Une histoire méconnue que la spationaute française ne connaissait pas. Un long-métrage qu’elle défend comme une évidence. « Il y a des figures incarnées par des femmes qui sont des scientifiques, je ne pouvais pas être ailleurs », justifie-elle. Avec ce film, Claudie Haigneré estime qu’il y a encore « besoin d’apporter un message qui montre que la diversité enrichi notre monde. L’ouverture, la mixité et la diversité des cultures sont fondamentaux ». Toujours dans le film, ces figures de l’ombre incarnées par ces trois afro-américaines démontrent que « dans la difficulté, elles ont fait plus que les hommes blancs au même instant », juge encore Claudie Haigneré.

 

/// Pour aller plus loin: [Cinéma] Les Figures de l’ombre sous les projecteurs.

 

Après avoir tutoyé l’espace, l’astronaute se voit confier des responsabilités ministérielles par le Premier ministre de droite Jean-Pierre Raffarin. Elle devient en juin 2002 et jusqu’en mars 2004 ministre déléguée à la Recherche et aux nouvelles technologies. Enfin, de mars 2004 à mai 2005, ministre déléguée aux Affaires européennes. Avec le recul, Dr Haigneré garde en souvenir une expérience personnelle « très enrichissante » mais il persiste pour l’ancienne ministre un sentiment d’inachevé. « J’ai apporté une impulsion, une contribution qui est celle de faire avancer les choses et ce n’était pas simple il y a dix ans. Il y avait des contraintes et c’est un peu compliqué de transformer le système sans avoir toute la priorité budgétaire« . Néanmoins, l’actuelle conseillère du directeur général de l’ESA considère qu’à travers ses actions dans les ministères, elle a « commencé à ébranler le système pour ouvrir la voie pour ceux d’après. »

Précoce et brillante la vie du Dr Haigneré est intense et diversifiée. « J’ai eu une phase de vie qui était  »Je rêve, je réalise et je suis ». Aujourd’hui c’est  »Je vis, je partage et je transmets » », conclut la Saône-et-loirienne.

Rédigé par Kevin Figuier

Sur les Internet et sur papier.

Attendez, (A)partez pas si vite !

En Aparté avec … Elsa, une femme trans énervée

Aux yeux de la population, la transsexualité est un sujet encore tabou, qui effraie voire …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *