Home >> Société >> Dans les bureaux >> TEMPS DE LECTURE : 3 MINUTESÀ Toulouse le meeting de Hamon rassemble plus que celui de Valls à Paris

TEMPS DE LECTURE : 3 MINUTESÀ Toulouse le meeting de Hamon rassemble plus que celui de Valls à Paris

Vendredi 20 janvier à Toulouse, à quelques heures du premier tour de la Primaire citoyenne, Benoit Hamon faisait salle comble lors de son passage au Centre de Congrès Pierre Baudis où près de 1200 personnes l’attendaient.

 

Benoit Hamon au Centre de Congrès Pierre Baudis, le 20 janvier 2017 — Photo Kevin Figuier / Aparté.com

Benoit Hamon sorti en tête du premier tour de la primaire de gauche était à Toulouse, vendredi 20 janvier devant une salle remplie et jeune. C’est après l’intervention d’acteurs locaux —non engagés politiquement— de l’économie sociale et solidaire, et de l’ex-maire de Toulouse, Pierre Cohen, que Benoit Hamon monte sur scène.

Le nouveau favori de la Primaire de la gauche salue la décision de François Hollande de ne pas se représenter, ce qui a permis selon lui de d’instaurer une nouvelle dynamique dans la campagne et de « tourner le débat vers l’avenir » et non sur le bilan de l’actuel président de la République.

Une foule compacte attend de rentrer dans la salle — Photo Kevin Figuier / Aparté.com

 

La jeunesse : cible privilégiée du candidat Hamon

Si l’on devait relever un détail atypique du meeting de Benoit Hamon, ce serait le nombre de jeunes présents dans l’assistance. Au moins deux tiers de la salle semble avoir moins de 30 ans. Beaucoup d’entre eux confient que c’est leur premier meeting politique.

Il faut dire que les thèmes de campagne sont tournés vers la jeunesse et l’avenir. On y parle revenu universel bien sûr, mais aussi économie sociale et solidaire, intelligence collective, participation citoyenne, et écologie. Ce thème est vraiment la star de la soirée pour le candidat qui considère « qu’on ne peut plus être socialiste sans être écologiste ». Hamon prône la transition énergétique, la sortie du nucléaire, et critique François Fillion qui a remis en cause le principe de précaution.

« Chaque génération est un peuple nouveau », Tocqueville, cité par Benoit Hamon

La communication elle aussi est optimale. Aparté.com avait précédemment relevé que le site internet de campagne de Benoit Hamon est celui qui intègre le mieux les réseaux sociaux ; c’est aussi le cas lors des meetings politiques. Le show est diffusé en direct sur Facebook Live, et le chauffeur de salle invite à réagir sur Twitter avec le hashtag #Hamon2017 que le service com a défini comme logo de la campagne.

Autre idée notable à relever : deux interprètes en langues des signes se relaient afin que le meeting soit accessible aux sourds et malentendants.

Benoit Hamon entouré de journalistes pendant son arrivée sur scène — Photo Kevin Figuier / Aparté.com

 

Une histoire toulousaine

Le soir où Hollande annonce qu’il renonce à un second mandat, Benoit Hamon se trouve à Toulouse, en conférence avec les étudiants de Sciences Po dans un petit amphi de l’UT1. Ils visionnent en direct la décision du président. Mais c’est ici que Hamon dit avoir eu un « déclic » grâce aux échanges avec les étudiants et à « l’énergie positive des jeunes toulousains ».

Un mot sur l’investiture de Donald Trump

Le 45e président américain prêtait serment la même journée, impossible pour Benoit Hamon de ne pas commenter la nouvelle. Pour le candidat, le désengagement annoncé des États-Unis dans les affaires européennes, ajouté à la hausse de prétentions russes, doivent conduire l’Union européenne à se doter d’un outil de défense commune performant.

La France devient la seule puissance majeure de défense dans une Union bientôt amputée du Royaume-Uni. Benoit Hamon envisage la transition énergétique comme élément de solution face à la menace russe sur la sécurité énergétique européenne.

Benoit Hamon sur scène — Photo Kevin Figuier / Aparté.com

 

Article rédigé par François Cellier

Flâneur — Origami master — Rédac’ chef bis —
Chez Aparté.com depuis septembre 2013.

(A)parté pas si vite !

En Occitanie, les inégalités femmes-hommes apparaissent dès les études

Aujourd’hui encore, les inégalités femmes-hommes au travail sont présentes dans notre société. Dans notre région, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *