Accueil >> Société >> Dans la rue >> Le temps d’un espoir au Capitole

Le temps d’un espoir au Capitole

Un campement d’une vingtaine de tentes a été installé jeudi 2 juin par le Droit au Logement (DAL) au centre de Toulouse, square Charles-de-Gaulle. L’association réclame une solution durable pour loger une soixantaine de personnes.

1

Le DAL a installé une vingtaine de tentes près du métro Capitole dès le début de l’après-midi, jeudi 2 juin. Celles-ci seront occupées par des réfugiés politiques principalement syriens et somaliens jusqu’à ce que la préfecture leur attribue un logement. L’association dénonce depuis quelques temps les remises à la rue d’un grand nombre de sans-abri. Et les nouveaux occupants du square Charles-de-Gaulle ne semblent pas prêts à se laisser déloger.

2

Ils sont ici, au centre des regards pour dénoncer les remises à la rue massives. La préfecture avait logé ces personnes provisoirement dans des hôtels, mais selon le DAL “la préfecture s’est retrouvée coincée à l’arrivée de l’Euro 2016 avec l’augmentation du prix des chambres suite à l’accroissement de la demande”.

3

« -Ça ne les embête pas qu’on pointe nos appareils photos sur eux ? »

« -Non au contraire ils ont besoin de solidarité, et puis, tu sais…c’était pas des appareils photos qu’on pointait sur eux…mais des kalachnikovs. »

4

Une femme de quarante ans occupe l’une de ces tentes. Souriante, elle explique s’être échappée de la guerre en Syrie, accompagnée de sa famille dont huit enfants de moins de seize ans. Cette avocate kurde est à la rue depuis le mois d’avril et dort chaque soir dans les jardins municipaux. A la question « Tenez-vous toujours le coup ? » elle nous répond « J’ai fui la guerre, c’est un exploit, j’ai fait ça par solidarité pour ma famille. Vous savez, j’ai lu Les misérables et depuis qu’on est ici, on vit Les misérables. »

5

On perçoit de  l’espoir sur le visage des réfugiés. Ils paraissent émus par cette solidarité. Ils se sentent écoutés, en confiance et sont heureux de pouvoir sensibiliser les passants.

La mairie de Toulouse a assigné les campeurs au tribunal administratif, pour demander leur expulsion. L’audience a lieu lundi 5 juin, le DAL appelle à un rassemblement de soutien aux sans-abri à 15h30, devant le tribunal.

6

Photos William Wartel.

Rédigé par Léa Joly

Attendez, (A)partez pas si vite !

Mélenchon et la Péniche insoumise voguent vers les législatives

Déjà testée par Jean-Luc Mélenchon sur les canaux parisiens pendant la campagne présidentielle, la “Péniche insoumise” …

Un commentaire

  1. De très belles photos ! Bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *