Home >> Dossiers >> TEMPS DE LECTURE : 2 MINUTESWOPS! 2015 : un joyeux cocktail d’art, d’électro et de rencontres

TEMPS DE LECTURE : 2 MINUTESWOPS! 2015 : un joyeux cocktail d’art, d’électro et de rencontres

Nouveau venu sur le planning culturel toulousain, le festival d’inspiration Walk On the Pink Side! s’est déroulé du 12 au 18 octobre 2015. Installations, fresques, masterclass et concerts : on fait le point sur cette première édition marquée par la présence d’invités prestigieux issus de la street culture.

00000WOPS
Quelques facettes du WOPS! – Photos WOPS! et Aparté

 

Avant même que le festival commence pour de bon, on pouvait d’ores et déjà prédire que le WOPS! serait une réussite. Entre l’annonce au compte-goutte des évènements et des invités pendant les six mois précédant le festival et l’envolée de parapluies roses, verts et blanc au-dessus d’une des rues les plus fréquentées de la ville, le WOPS! avait réussi à se faire un nom parmi la population toulousaine bien avant le 12 octobre.

Par petites touches, le festival et ses artistes prestigieux se sont invités pendant une semaine dans la vie quotidienne des habitants, de la salle de concert aux rues du centre-ville, en passant par le poissonnier et le boulanger de la place des Carmes, ou par le cinéma Utopia. Fafi, la directrice artistique du WOPS!, a eu la bonne idée d’ouvrir son large carnet d’adresses, composé au rythme de ses expériences de graffeuse, pour faire appel à ses amis DJs, réalisateurs, photographes, producteurs, graffeurs, animateurs et designers.

Ovni artistique et pluridisciplinaire, nul doute que le WOPS! s’imposera au fil des ans comme un évènement incontournable de l’automne toulousain.

Dossier réalisé par Marie Desrumaux et Marion Raynaud

Rédacteurs en chef : Pierre Collas & Kevin Figuier

À lire dans ce dossier :

=> « En Aparté avec… Koralie et Supakitch, artistes graffeurs » par Marie Desrumaux

=> « Bonjour, ça vous inspire quoi les oeuvres du Wops! ? » par Marie Desrumaux

=> « Masterclass : la leçon de Mouloud Achour » par Marion Raynaud

=> « Toulouse, capitale de l’électro le temps d’un week-end » par Marie Desrumaux

=> « La « Galerie du Placard » : quand l’art fait son coming out »  par Marion Raynaud

Article rédigé par La rédaction Aparté.com

(A)parté pas si vite !

Festival ManifestO : la photographie internationale émergente s’expose à Toulouse

Avis aux amoureux de la photographie ! Pour sa 15eme édition, le festival ManifestO vous donne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *