TEMPS DE LECTURE : 3 MINUTESLa dernière aventure de Sir Terry

Terry Pratchett, l’auteur prolifique des Annales du Disque-Monde, est mort le 12 Mars dernier. Retour sur l’univers de cet Anglais qui a conquis le Globe-Monde.

© Paul Kidby
© Paul Kidby

Il est bien connu que le monde est un disque. Ce dernier repose sur 4 éléphants – Bérilia, Tubul, Ti-Phon et Jérakine – eux même supportés par la grande A’Tuin, la tortue cosmique de l’espèce Chelys galactica qui parcours les immensités interstellaires. De nombreuses créatures du multivers croient savoir où elles vont. Elles se trompent lourdement. Seule A’Tuin sait exactement où elle va. Du mage raté au vendeur de saucisses avariées, en passant par le golem à l’intelligence thermosensible, les autres êtres vivants ne font que vibrionner avec un succès très relatif. Même la Mort, ce grand échalas, a ses moments de doute. Ce monde est mené tant bien que mal par des dieux, grands et petits, dont la puissance dépend de la croyance des hommes en eux. Leur chef est Io l’Aveugle, dont les orbites sont recouvertes de peau, et leur séjour est le Moyeu, ce grand pic glacé au centre du Disque. Mais bien au delà des divinités surpuissantes et des reptiles cosmiques à carapace, il y a le grand créateur, le faiseur des mondes, Sir Terence David John Pratchett.

josh.kirb-mort
La couverture par Josh Kirdby de Mortimer, quatrième roman des Annales du Disque-Monde

AT LAST, SIR TERRY, WE MUST WALK TOGETHER

C’est ainsi que fut annoncée sur Twitter la mort de l’un des plus célèbres et des plus aimés auteurs de Fantasy de notre époque (vous savez tous que la Mort s’exprime en majuscule). Terry Pratchett est l’auteur des Annales du Disque-Monde, une série de 40 volumes décrivant la vie d’un monde fantastique en forme de disque. Ankh-Morpork, le continent Contrepoids, les montagnes du Moyeu, il laisse derrière lui un univers riche et consistant acclamé de toutes parts. Les histoires de Terry Pratchett sont à la fois des parodies et des critiques de notre monde (qui lui s’approche plus de l’ellipsoïde).

Ses livres démontent également les clichés de la Fantasy en les poussant à bout. Les Annales du Disque-Monde, c’est aussi des centaines de personnages parmi lesquels les trois soeurcières, l’illustre et pathétique Rincevent, le chef du Guet Samuel Vimaire et bien sur la Mort. L’écriture de Pratchett est riche, ficelée avec énormément d’humour et beaucoup de jeux de mots*. Les livres sont tous assez indépendants bien que certains romans se suivent et reprennent des personnages existants.

Terry_Pratchett
© Rob Wilkins

Mais Pratchett c’est aussi l’excellent De bons présages écrit avec Neil Gaiman, quelques romans de science-fictions (La face obscure du soleil, Strate-à-gemmes…) et une passion pour les plantes carnivores. Depuis que la maladie d’Alzeihmer lui avait été diagnostiquée, il se battait pour le droit au suicide assisté. Il semblerait qu’il soit finalement mort de façon naturelle. Rappelez-vous, seule A’Tuin sait exactement où elle va.

Pour commencer : La huitième couleur, Les zinzins d’Olive-Oued, Pyramides, Mortimer, Au guet !, La huitième fille, Les petits dieux

*On ne peut que saluer l’excellent travail de traduction en Français de Patrick Crouton. Si seulement le Guide Galactique avait eu la même chance…

Article rédigé par Arthur

(A)parté pas si vite !

Germaine Chaumel: une photographe à l’oeil humaniste

Le conseil départemental de la Haute-Garonne met à l’honneur, dans une double-exposition gratuite, le travail …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *