TEMPS DE LECTURE : 2 MINUTESMarche pour Charlie : « Il faut continuer à combattre la bêtise »

Recueil de quelques témoignages toulousains, au cœur de la marche historique en hommage à Charlie Hebdo, samedi. 120 000 personnes ont défilé. Voir ici notre portfolio.

IMGP2429
© Arthur Sarthou

« Voir que le Vatican, Poutine et la Reine d’Angleterre sont en train de pleurer sur leur sort, ça doit les faire pas mal marrer ! »

Un homme, dans la foule

« Je manifeste parce que j’ai toujours aimé Charlie Hebdo, leur insolence, leur coté laïque, leur coté anti-extrémistes de tous bords. Les tuer, c’est tuer une partie de la liberté d’expression et je pense qu’il faut être la pour se battre contre ça. » Il ajoute : « J’imagine Cabu, Charb et Wolinski voir que le Vatican, Poutine et la Reine d’Angleterre sont en train de pleurer sur leur sort, ça doit les faire pas mal marrer ! »

IMGP2410

« Il va falloir réagir pour que ça ne se reproduise plus »

Lucas, 14 ans

« C’est important de manifester pour ce qu’ont fait les dessinateurs et les journalistes, parce que l’on a tous été très touchés par ce qui s’est passé, et c’est pas possible d’accepter ça de nos jours. Il faut se rassembler, se serrer les coudes parce qu’il ne faut pas qu’il ne faut pas qu’ils continuent. »

IMGP2437

 « Là ça va mieux. Jusque là c’était l’enfer »

Mario, 33 ans, dessinateur de BD

« L’idée, c’est de relever la tête, de pas montrer qu’on a peur de quoi que ce soit, continuer à combattre la bêtise et le terrorisme en continuant à faire les choses comme on le pense. Manifester, faire des choses intéressantes, sensées, se cultiver, essayer de voir différentes opinions et se faire la sienne. Rire, c’est important. » 

Peut-on rire de tout ? « Absolument, il faut rire de tout. » Il poursuit : « Là ça va mieux. Jusque là c’était l’enfer. C‘était totalement absurde, une absurdité totale que d’assassiner des gens qui ne sont là que pour faire rire les gens, bien entendu avec un certain esprit critique mais tout le monde en prend pour son grade. Le niveau de lâcheté et de bétise étaient tels qu’au début je n’y croyais pas. Pendant très longtemps en fait. Je ne me suis vraiment réveillé que le lendemain en re-regardant les infos. J’ai passé ma journée à faire ça. »

IMGP2477

« C’est malheureux de voir qu’il faille des événements tragiques pour que les gens se regroupent »

Magalie, 25 ans

« Il faut montrer que nous sommes un peuple unis où il n’y a pas de différences. Il n’y a qu’un seul peuple pour moi. Beaucoup d’émotions, beaucoup de joie de voir autant de monde rassemblé. C’est malheureux de voir qu’il faille des événements tragiques pour que les gens se regroupent. »

IMGP2450

 

Article rédigé par Arthur

(A)parté pas si vite !

La confusion sexuelle: pour du vin sans pesticide

[AUDIO] La confusion sexuelle permet aux vignerons de lutter contre les parasites du raisin sans …