Home >> À la une >> TEMPS DE LECTURE : 4 MINUTESTuyo, le Clown du spectacle !

TEMPS DE LECTURE : 4 MINUTESTuyo, le Clown du spectacle !

Petit retour sur la dernière dominicale, consacrée au Cabaret Burlesque. Ce fut l’occasion pour les spectateurs de faire la rencontre de notre ami Tuyo, un clown haut en couleurs à l’accent chantant du Lauraguais.

Tuyo le clown sous l’étendard d’Aparté © Aparté.com 

Aparté.com : Bonjour Tuyo. Pour commencer, d’où vient votre nom ?

Tuyo le clown : Bonjour ! Ce nom a une double histoire. Lorsque j’ai créé ce personnage, je me suis tout de suite demandé comment l’appeler. Le nom de Tuyo m’est venu naturellement. En effet, je joue du trombone et dans les bandas on appelle cet instrument là, le « tuyau ». J’ai mis un « o » à la fin et le tour était joué. Le second élément qui a renforcé mon choix a lieu il y a quelques années, lors d’une de mes représentations. Une colombienne est venue me voir et m’a fait remarqué qu’en espagnol, « tuyo » signifie « à toi ». Cela correspond à ma conception du personnage qui se donne « aux autres ».

Comment êtes-vous devenu clown ?

A la base, j’ai une formation d’électromécanicien. Mais j’ai toujours eu la passion de la scène. A la fin des années des années 70, j’ai commencé à tourner avec des disco-mobiles. Plus tard, j’ai suivi une formation d’animateur et de fil en aiguille, j’ai créé plusieurs personnages dont le clown Tuyo, qui va fêter ses dix ans.

Quelles sont les qualités qui doivent posséder un bon clown ?

A mon avis, il faut avant tout être curieux. Toujours être à la recherche de nouveautés. Il faut être généreux avec le public, beaucoup donner. L’observation est aussi une chose fondamentale. J’essaie de comprendre les gens afin de les faire rire. En plus de cela, si l’on aime faire la fête c’est tout bon. Une chose à éviter pas dessus-tout c’est la prétention. Il faut se remettre en question quand cela nous semble nécessaire.

Est-ce toujours évident de paraître joyeux ?

Malheureusement non. Mais il faut savoir endosser son costume et mettre de côté ses problèmes. J’ai la chance d’être fréquemment de bonne humeur et d’être un clown au fond de moi-même, au sens noble du terme. Pour être joyeux il suffit de s’impliquer dans la vie des autres.

 « Mon cœur est plus gros que mon nez rouge au fond »

Effusions d’amour avec Tuyo © Aparté.com


Qu’est ce qui vous fait rire et qu’est ce qui vous fait pleurer ?

 Paradoxalement, je ris assez difficilement. Il est rare que je rigole à gorge déployée. Après, je suis amateur de jeux de mots, de la finesse des mots.

Pour ce qui est de pleurer, je souffre parfois du syndrome du masque. Ma joie de vivre naturelle cache aussi une sensibilité à fleur de peau. Il y a quelques temps, j’ai accompagné un ami qui donnait un spectacle dans un hôpital pour enfants. Pour moi, il est difficile de faire rire dans une telle situation. Mais ces enfants-là ont besoin du rire. Mon cœur est plus gros que mon nez rouge au fond.

Avez-vous des modèles, que ce soient des comiques, clowns, comédiens … ?

Oui bien sûr ! Dans les humoristes j’aime bien les textes de Jean-Marie Bigard, après j’aime moins son style sur scène. Je suis un grand amateur de Fernandel qui me fait beaucoup rire, notamment sa célèbre réplique dans le film de Marcel Pagnol « Le Schpountz » (« Tout condamné à mort aura la tête tranchée… ») [Rires].  Après il y a des maîtres comme Charlie Chaplin et tout le cinéma muet. Il y avait aussi le duo des clowns Bario et Dario qui passaient à la télé quand j’étais petit. Ce sont d’ailleurs surement eux qui m’ont donné l’envie de faire ce métier.

Une dernière question, selon-vous quels hommes politiques, acteurs ou personnages historiques feraient de bons clowns ?

Alors là ! Chez les politiques il n’y en a aucuns qui pourraient être de bons clowns. Le métier de clown nécessite l’amour de son prochain, donner sans rien attendre en retour. Ce n’est pas la vision que je me fais des hommes politiques. Pour les acteurs, il y en a beaucoup de méconnus qui feraient de grands clowns. Pour les personnages historiques, je sèche !

Pour les curieux, initiez-vous aux facéties de Tuyo le clown en vidéo.

Tuyo le Clown sera en tournée tout cet été sur la côte Méditerranéenne pour son spectacle «Comme au Cirque» destiné aux enfants.

Article rédigé par Yoann Solirenne

(A)parté pas si vite !

En Aparté avec … Antoine de Maximy

Le plus célèbre des routards français était de passage à Toulouse pour parler de son …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *