TEMPS DE LECTURE : 3 MINUTESMicro-trot’: Pourquoi as-tu choisi cette tenue ce matin?

On était pleines de bonne volonté pour le faire, ce micro-trottoir. Pour tout vous dire, on n’est pas du genre « modeuses ». Donc, après s’être creusé la tête pour trouver une chouette question, nous nous sommes confrontées à la réalité du monde sans merci de la fringue.

Première énigme, quelle tenue adopter pour ce genre de trek ? C’est l’heure monotone du face à face avec notre dressing, qui se révèle n’être qu’un amoncellement de tiroirs épars où, il fut un temps, régnait un certain ordre. Au petit déjeuner, après moult réflexions, nous aboutissons à l’interrogation tant attendue : « pourquoi as-tu choisi cette tenue aujourd’hui ? » D’apparence commune et générale, nous pensions tenir le bon bout. Il était temps de se confronter à la population locale, qui n’attendait que nous pour s’esbaudir sur leurs nippes.

Dé-si-llu-sion.

L’impact : tout sourire, nous abordons une commerçante d’âge mûr, qui nous fait comprendre qu’elle n’a pas de temps à nous consacrer, trop occupée à tenir une boutique de… vêtements. Dommage, avec son manteau de fourrure et ses baskets compensées, le sujet semblait parfait. Elle lâchera tout de même en réponse à notre question un simple : « parce qu’il fait froid ». Décontenancées comme après une chute de poney, nous hésitons à nous remettre en selle. Errant dans les rues de Toulouse, nous osons à peine croiser le regard des gens. Naives au départ, nous prenons peu à peu pleinement conscience de l’obstacle que peut constituer le costume quand on s’approche de trop près. L’accoutrement paraît en dire long et parle à nos a priori.

Nous avons quand même, dans un élan de bravoure, et lassées de l’esquive d’une question somme toute anodine, tenté notre chance, auprès d’un public plus jeune…

… alors, pourquoi as-tu choisi cette tenue ce matin ?


Yves, 21 ans : « J’ai mis cette tenue pour aller chez le coiffeur et parce que j’étais en retard ».


Marie, 20 ans : « Aujourd’hui, j’ai mis un body invisible pour être sexy ».


Aurélie, 17 ans : « C’est ce que j’ai trouvé de plus chaud dans mon armoire ».


Théo, 20 ans : « Parce que c’est optimal comme tenue avec ce que je vais faire aujourd’hui et le temps qu’il fait. Et parce que Maman me la choisie ».


Thomas, 20 ans : « Parce que le noir me va bien au teint ».


Antonia, 20 ans : « Parce que j’aime les cèpes ».


Nicolas, 21 ans : « D’habitude je mets des slims car ils mettent mes courbes en valeur. Je trouve que le violet va bien avec l’automne et la mélancolie. Par-dessus, j’ajoute ma veste en cuir pour être en harmonie avec les arbres morts ».


Sabrina, 21 ans : « Parce que mon pull était sec et que mon jean me manquait ».


Vincent, 20 ans : « Parce que j’aime bien m’habiller et que ma chemise était pas repassée. J’ai essayé cinq tenues avant de mettre celle-là ».


Clément, 20 ans : « Parce que c’était la chemise la moins moche, et la plus accessible de mon armoire ».


Frédérique, 20  ans : « Je ne sais pas, se peindre les ongles en vert est un acte irrationnel ».


Elisa, 19 ans : « Parce qu’en robe je suis à l’aise et que le orange égaye ma journée ».


Nathan, 21 ans : « J’ai pris tout ce qui pouvais aller ensemble ».


Manu, 21 ans : « Parce qu’aujourd’hui j’ai ping-pong ».

A les écouter, l’habit ne serait que chiffon. Simple pudeur toulousaine ? Pourtant toutes ces tenues variées nous ont interpellées, et ce n’est pas un hasard. Se cachant derrière la trivialité du geste, il semble que l’on veuille faire passer pour naturel et sans intérêt un costume que l’on a bien souvent choisit méticuleusement le matin même.

*Sophie Raynaud & Mari Goikoetxea

» Ne vous arrêtez pas en si bon chemin, le reste du dossier sur la mode est accessible par ici.

Article rédigé par sophier

(A)parté pas si vite !

Germaine Chaumel: une photographe à l’oeil humaniste

Le conseil départemental de la Haute-Garonne met à l’honneur, dans une double-exposition gratuite, le travail …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *