À la une | Dossiers, enquêtes | par La rédaction Aparté | le 07 décembre 2012  

Arnaud Bernard – Arnaud B. pour les intimes -, est l’un des quartiers emblématiques de Toulouse.  Quartier populaire au coeur de la ville ; foyer de l’immigration européenne, puis d’Afrique du Nord à partir des années 1950 ; il porte en lui la richesse et la diversité de ses habitants qui ont su entretenir une véritable culture de proximité empreinte de traditions aux origines multiples. Un petit village au coeur de Toulouse qui a su exporter ses repas de quartiers à partir des années 1980, et conserver la culture occitane. Si les clichés sur Arnaud Bernard vont bon train, et malgré les trafics en tout genre, depuis un à deux ans, le vent d’une nouvelle dynamique culturelle souffle sur les tuiles rouges des maisonnettes à deux étages qui font l’architecture du quartier. Nous avons décidé ce mois-ci de poser notre regard sur ce haut-lieu de la vie culturelle et associative toulousaine, à deux pas de l’université. Et pour info, le couscous est à 5 euros au restaurant la Kasbah, place des Tiercerettes le lundi soir.

Les pièces du dossier:

/// Arnaud Bernard, histoire d’un quartier singulier
Beaucoup parlent d’Arnaud B., sans en connaître l’histoire. Or, il s’agit d’un des plus vieux quartiers toulousains qui deviendra au XXe siècle celui de l’immigration en centre ville de Toulouse. Leçon d’histoire par Célia Buosi.

/// En Aparté avec… Claude Sicre, figure emblématique d’Arnaud B.
Qui s’est penché sur la vie culturelle à Arnaud Bernard, ne peut pas passer à côté de Claude Sicre, la figure contemporaine du quartier qui a su en rénover la vie culturelle et associative à partir des années 1980. Célia Coudret l’a rencontré pour échanger quelques mots sur son parcours. Interview.

/// Maison Blanche, café des cultures métissées
Fondé l’année dernière en parallèle du café-bar Chez ta Mère, Maison Blanche est un nouveau café associatif qui se veut le promoteur du mélange des cultures du Brésil au Maroc. Focus sur le nouveau repère de la bande à Zebda par Julie Lafitte.

/// Le Fil à Plomb: un théâtre de création et de proximité
Le Fil à plomb est « l’institution » théâtrale du quartier Arnaud Bernard avec déjà 13 saisons à son actif. Théâtre d’humour, qui privilégie les projets locaux, c’est également un lieu de création. Florian Bardou nous dresse le portrait de cette scène alternative nichée en plein coeur du quartier.

/// En Aparté avec… Chez ta mère
Chez Ta mère, petit nouveau juste en face de la Casa Manolo, est un bar associatif et culturel qui vient de souffler comme Maison Blanche sa première bougie. Interview avec Olivier Chatellier fondateur de cette antre de la Bohême.

/// J’ai passé une soirée avec une habituée de la Casa Manolo
La Casa Manolo, on en a discuté justement. Et puis, on s’est dit que ce serait sympa d’y faire un tour en soirée, mais bien accompagné évidemment. Mari Goikoetxea s’est collée à la tâche. Témoignage d’une habituée.


 

Tags: , , , , , , ,

Qu'en pensez vous ? 4 commentaires
  • Coucou
    Vendredi 07 décembre 2012 - 18:14

    Aparté, on vous aime bien mais quand comprendrez-vous qu’on préfère des articles réguliers plutôt que des dossiers ponctuels mais tellement durs à avaler ?

  • Florian Bardou
    Vendredi 07 décembre 2012 - 18:14

    Le principe d’un dossier est d’offrir au lecteur, sur une thématique, plusieurs points d’entrée qu’il est libre de sélectionner en fonction de ses préférences. Et puis ça permet de creuser un peu un sujet en variant les genres journalistiques, les points de vue, etc. Nous avons choisi de publier des dossiers mensuels pour donner une spécificité à notre ligne éditoriale. C’est aussi un moyen d’expérimenter, car en tant qu’association étudiante et web magazine, nous considérons que nous sommes encore en formation et donc nous ne prétendons pas à faire de l’actualité exhaustive.
    Nous essayons depuis la rentrée de publier régulièrement (nous publions quasiment un article par jour depuis le 1 octobre), et je pense que les dossiers sont aussi un moyen d’enrichir notre travail au quotidien. Un peu de diversité ne fait pas de mal. Pour Rappel le webzine n’a qu’un an, nous sommes en perpétuelle construction.
    A bon entendeur. La critique reste constructive.

    Florian, co-rédacteur en chef d’Aparté.com

  • Vendredi 07 décembre 2012 - 18:14

    […] S’installer dans le quartier Arnaud Bernard, connu pour être un « haut-lieu du trafic culturel t…, sonnait donc pour Yannick comme une évidence : « C’est un quartier avec de très bons côtés. Beaucoup de petits lieux populaires et alternatifs, d’associations en tout genre, d’animations et de solidarité. Une population vraiment hétéroclite et sympathique. Une vraie vie de quartier que j’ai choisi car je l’adore ! Presque tous les commerçants sont devenus de vrais copains ! » […]

  • Vendredi 07 décembre 2012 - 18:14

    Dommage que cet article soit conditionné… et sans réelle prise de position, sinon très bonne rédaction

Name requis

Website