À la une | Zoom Sur | par Célia Coudret | le 19 novembre 2012  

© Tom Fo'Tom, Andy C, We Code DnB au Bikini, 16/11/12

Ce fut une soirée placée sous le signe de la DrumnBass avec des invités de prestige tels qu’Andy C, Loadstar, Bluescreens, MC Youthstar dans le rôle du chauffeur de salle, et les djs toulousains Kicks et Foufou pour le warm-up de cet évènement, organisé par Reg@rts et Dj Brooxs.

Ouverture à 23h, ce sont les DJ toulousains Kick’s et Foufou qui ouvrent le bal. Bluescreens suit et le public prend de suite. Et si vous arrivez fraichement vers 2h du matin, rentrez dans la salle : l’ambiance est déjà là, et la température commence sérieusement à monter. Mais le point culminant de la soirée fut le long et finalement inoubliable set d’Andy C. Le DJ a crée une véritable frénésie dans la salle, de la première note jusqu’à la fin de son set.

Du haut de ses tables de mixage, Andy C (Andy John Clarck de son vrai nom) a mis la salle dans tous ses états.

Et le devoir de quitter la scène fut proportionnellement aussi compliqué. 1h40 de régal pour le public toulousain : de la drumnbass bien sûr, mais aussi quelques touches de liquiddrum, quelques coups de dubstep, un peu de drumstep et des mix survoltés (retenus : One Two de Kairo Kingdom, un peu de Prodigy sur la fin). Un set qui a retourné la salle tel un doux rouleau compresseur. A savoir qu’il y a peu, Andy C a offert un set de 6h40 en Angleterre, une véritable performance à la hauteur du maître DJ qu’il est devenu. Une véritable « claque » offerte au public, qui se défend et se défoule.

Le MC qui l’accompagnait est resté tout du long de sa prestation, et a réussi à chauffer encore plus la salle qui était déjà à bloc : du rap qu’il a subtilement disposé au dessus de la ligne de basse du DJ, ponctué de « Put your hands up » « Jump ! Jump ! » qui ont résonné tout au long du set, faisant toujours plus monter la température. Andy C et MC Youthstar se complétaient, et le public n’a pas lâché la salle, au risque de sortir de là comme on sort d’une piscine, la serviette en moins et le froid dehors en plus. Sa prestation fut donc aussi le moment où la terrasse du Bikini fut la plus clairsemée : très bon signe pour l’artiste alors sur scène.
Le public est en sueur et le DJ quitte la scène sous les hurlements insatiables de la salle. Andy C est désormais lié à Toulouse et a conquis un public de plus (s’il ne l’était pas déjà).

© Tom Fo'Tom, Andy C, We Code DnB au Bikini, 16/11/12

De l’opinion générale, il aurait pu continuer son set encore quelques heures : le public en aurait redemandé. « Sound system at bikini Toulouse is sick!!! » écrit-il sur son fil twitter a la sortie de son set. Le lendemain sur Facebook,  l’artiste saluera l’acoustique de la salle et l’ambiance qui y a régné « Toulouse Bikini I salute thee !!! Incredible sound system…incredible vibes…thank you ! ». Une fois le Bikini passé et retourné, Andy C n’a plus qu’à décoller pour la ville voisine Barcelone, où il montera sur scène dès le lendemain soir.

Un seul bémol retenu : Andy C a pour beaucoup volé la vedette a son suivant : Loadstar (Bristol, du même label qu’Andy C), tout aussi connu et reconnu pour son art du Djing drumnbass. Très bon set pour Loadstar cependant, mais passer après l’explosion d’Andy C, c’est quelque peu compliqué. Le public est rincé : et, alors qu’il n’est pas encore remis de son passage, on se dit qu’il était dommage de programmer un DJ aussi bon que Loadstar à la suite d’Andy C.

Zoom sur l’artiste

© Tom Fo'Tom, Andy C

Son style : le 360° de la drumnbass. Andy C est un des pionniers et des plus connus des DJ Drumnbass. Reconnu non seulement pour son art du Djing, il également producteur et à la tête du label anglais RAM Records (Shimon, Red One, Moving Fusion et Sub Focus), qu’il a fait démarrer vers l’âge de 16 ans.

A noter que le dj a remporté en 2011 puis 2012 le titre du meilleur DJ (face à Netsky, Noisia et d’autres) aux Bass Arena Awards.

Quelques questions à Reg@rts, l’association qui a crée l’événement :

D’où vous est venu l’idée d’organiser une soirée au Bikini entièrement dédiée à la drumnbass ?

« Cette Soirée Drum’n’Bass rend compte d’une envie commune à toutes les personnes travaillant sur le projet, de programmer des artistes qui nous tenaient vraiment à coeur. Andy C et Loadstar étant des artistes grandement connus dans le milieu de la Drum’n’Bass, ils nous semblaient répondre également à une certaine attente de la part du public. »

Toulouse (ou peut être est-ce avant tout le Bikini) est elle une ville attractive pour les artistes de la bass-music?

« C’est avant tout le Bikini qui a une réputation européenne qui amène les artistes à trouver que Toulouse est une  ville attractive cependant, les différentes organisations qui oeuvrent à Toulouse permettent également de donner une certaines images à la ville. Les programmations sont toujours accompagnées d’artistes qui sont connus et de ce fait, Toulouse  doit se placer – au moins- dans les trois premières villes de France ! »

 

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , ,

Qu'en pensez vous ? Pas de commentarie

Name requis

Website