Le Mardi 24 avril 2012 - 18:44 par La rédaction Aparté dans À la une, Les Dossiers d'Aparté

A l’occasion du Record Store Day, les Arctic Monkeys ont sorti à tirage limité, un vinyle de l’ inédit « R U Mine ? ». Actuellement en pleine tournée américaine en compagnie des Black Keys, le combo de Sheffield ne cesse de sillonner les routes depuis l’édition de son quatrième album, « Suck It And See ». Il ne fallait pas davantage d’actualité à quatre adorateurs de la rédaction pour s’atteler à l’élaboration d’un dossier à l’effigie des singes savants. Véritable chef de file du rock britannique depuis leur émergence en 2006, Alex Turner et sa bande se sont érigé une stature internationale grâce à un ratio quantité/qualité défiant toute concurrence. Même si cela n’ a pas été immédiat, les Arctic Monkeys font désormais partie des groupes les plus écoutés en France à l’unanimité.  A cette occasion, nous vous proposons un panel d’articles les concernant , en espérant vous faire (re)découvrir ceux qui font les beaux jours de nos voisins d’outre-Manche. 

 Les pièces du dossier:

/// Vie et Moeurs des singes qui viennent du froid
De l’acquisition de guitares au pied du sapin de Noël jusqu’à l’interprétation de quatre albums sur des scènes prestigieuses comme celle de l’O2 Arena, il s’est forcemment écoulé un certain temps. Matthias Haghcheno retrace pour vous l’histoire des Arctic Monkeys qui ne cesse de s’étoffer jour après jour.

/// En aparté avec… Damien Bizjak (Webmaster Arctic Monkeys France)
Quel meilleur protagoniste  que le chef de la communauté francophone des Arctic Monkeys pour avoir un regard pertinent et aiguisé sur le combo de Sheffield  ? Jordan Meynard s’est entretenu avec Damien Bizjak, webmaster du site Arctic Monkeys France.

/// On y était… la 100 ème des Arctic Monkeys à l’Olympia
En Février dernier les Arctic Monkeys se produisaient à l’Olympia de Paris, célébrant par la même occasion leur 100 ème concert de la tournée Suck It And See. A travers un compte-rendu riche où rien n’est omis, Magalie Laur partage avec nous son ressenti quant à ce show événement.

/// La taverne du matérialiste
Les Arctic Monkeys n’ont certes pas encore une grosse ancienneté sur la scène musicale, mais des trésors affiliés à leur nom sont déjà très convoités par les fans. Jordan Meynard propose pour vous une liste exhaustive de certains d’entre eux,  que ce soit pour vous mettre au courant du marché gravitant autour des singes, ou même pour vous aider à compléter votre collection déjà entamée.

/// La vidéographie des Arctic Monkeys
Benjamin Gorlin s’est replongé dans la vidéographie ample du groupe, et vous propose une analyse intéressante sur l’évolution de la timidité de ses membres en corrélation avec les clips produits jusque là.

Les albums passés à la loupe :

/// Album / Whatever People Say I Am, That’s What I’m Not (2006)
/// Album / Favourite Worst Nightmare (2007)
/// Album / Humbug (2009)
/// Album Suck It And See (2011) 


Qu'en pensez vous ? 3 commentaires
  • Mardi 24 avril 2012 - 18:44

    […] Lire aussi >> Notre dossier: Who the fuck are Arctic Mokeys ? […]

  • Mardi 24 avril 2012 - 18:44

    […] la musique de Griefjoy impressionne par son évolution. Les influences indie/rock originelles (Arctic Monkeys, The Strokes, Muse, etc) ont été troquées contre un registre plus électro. Seul le côté pop […]

  • Mardi 24 avril 2012 - 18:44

    […] Fire, c’était beau, mais sans trop savoir pourquoi. Ils ne déroulent pas les gros riffs et/ou les balades romantiques des Arctic Monkeys, pourtant quelque chose sonnait dans cet amas brinquebalant de la petite dizaine de musiciens qui […]

Name requis

Website