Le Mardi 17 avril 2012 - 19:01 par La rédaction Aparté dans À la une, Les Dossiers d'Aparté

A la veille du premier tour de cette présidentielle 2012, le vote des jeunes est plus que disputé entre les candidats. Selon les nombreux sondages qui nous envahissent quotidiennement, seuls 60%  de ces électeurs déclarent vouloir voter le 22 avril 2012, contre 68% en moyenne nationale. Véritablement courtisés par les prétendants à la plus haute fonction de l’Etat, les 18-25 ans se voient mis au coeur des  dernières propositions – à l’instar de celles gravitant autour du permis de conduire – et même de la campagne en général – en devenant la « priorité des priorités » comme diraient certains. Aparté a donc décidé de consacrer son dossier à cette couche convoitée, ne représentant pourtant « que » 11,2% des inscrits sur les listes électorales. 

  Les pièces du dossier:

/// Politiquement jeune : les relations ambiguës entre jeunesse et politique
Lucas Chambéry dresse un état des lieux riche et ample, sur l’étroite correspondance entre la politique et les jeunes. Bien plus impliqués qu’avant, et notamment dans cette présidentielle 2012, les 18-25 ans sont pourtant desservis par les sondages en vigueur – qui prévoient une abstention importante pour cette tranche d’âge, le 22 avril. Déchiffrage approfondi de ce pêle-mêle.

/// Les jeunes engagés dans la présidentielle
De l’émergence du sentiment politique à l’engagement dans un parti, il y a une kyrielle d’étapes à franchir. C’est ce que nous démontre l’étude  accomplie de Paul Conge avec les propos de deux jeunes militants aux parcours bien distincts.

/// Regards d’étudiants français expatriés en Argentine sur les élections et la campagne en cours
Comment les jeunes citoyens français expatriés à l’étranger vivent cette campagne présidentielle ? Quels enseignements tirent-ils du recul dont ils bénéficient ? Florian Bardou est entré en contact avec trois de ces électeurs de l’extérieur afin de savoir comment la vie politique est ressentie en dehors de nos frontières.

Crédit Photo © Eric Giriat


Qu'en pensez vous ? Pas de commentarie

Name requis

Website